CE BLOG DEMENAGE A L'ADRESSE SUIVANTE : lecridespeuples.fr

samedi 8 juin 2019

Le blog Sayed Hasan déménage

Pour mieux se prémunir contre la censure, ce blog déménage à l'adresse suivante : lecridespeuples.fr

Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les nouvelles publications par mail: lecridespeuples.fr/newsletter

Les abus de pouvoir contre Assange démontrent qu’il s’agit d’une affaire d’Etat

Par Jonathan Cook


Traduction : lecridespeuples.fr

Il est très étonnant de voir le grand nombre de personnes bien informées et a priori intelligentes qui continuent à répéter au sujet de Julian Assange qu’il a fui des accusations de viol en Suède en se réfugiant dans l’ambassade d’Équateur à Londres.

Cette courte phrase comprend au moins trois erreurs factuelles. Et en réalité, pour croire de telles contrevérités, comme tant de gens le font, il faut avoir vécu toute la dernière décennie terré dans une grotte – ou, ce qui revient à peu près au même, avoir puisé ses informations sur Assange dans les médias dominants, y compris de soi-disant médias libéraux tels que le Guardian et la BBC [ou Mediapart].

Tout récemment, un éditorial du Guardian – la voix officielle du journal et probablement la partie la plus scrutée et pesée par les plus hauts responsables – a justement formulé une telle affirmation fausse :

« Il y a ensuite l’accusation de viol qui a été portée contre M. Assange en Suède, et qui l’a amené à chercher refuge dans l’ambassade d’Équateur. »

[Un éditorial du Monde a fait la même chose, toute honte bue :

« Julian Assange est un justiciable comme les autres. Ses démêlés avec la police ont commencé parce qu’il a refusé de se rendre à une convocation de la police suédoise qui souhaitait l’entendre après les plaintes de deux femmes pour agression sexuelle, au motif fantaisiste, à l’époque, qu’il craignait que la Suède ne le livre à la CIA. Il a eu tort de refuser de s’expliquer sur ces graves accusations. »]

Le fait que le Guardian [ou Le Monde], qui est censé être le principal défenseur des valeurs libérales dans les médias britanniques, puisse faire cette déclaration qui regorge d’erreurs après près d’une décennie de couverture médiatique sur Assange est tout simplement stupéfiant.

Lire la suite de cet article sur le nouveau site de Sayed Hasan : Le Cri des Peuples 

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, abonnez-vous à la Newsletter. Vous pourrez choisir de recevoir chaque nouvel article dès sa parution, ou opter pour un bulletin hebdomadaire.

vendredi 7 juin 2019

Lettre ouverte à Maître Gilles Devers, avocat “engagé”

Le courrier ci-dessous a été adressé par recommandé à deux reprises à Maître Gilles Devers, mon premier avocat français dans une affaire m’opposant à la Mission laïque française, mais n’a jamais reçu de réponse. C’est pourquoi je le publie aujourd’hui, cet avocat étant souvent présent dans les médias, ayant un blog pontifiant dans lequel il défend passionnément les causes les plus diverses, et jouissant d’une certaine notoriété « à la Jacques Vergès », notamment auprès des militants pro-palestiniens, une réputation surfaite du reste —être l’un des nombreux avocats des collaborationnistes de l’Autorité palestinienne n’est pas la même chose que d’être l’avocat de la Résistance de Gaza. Mais dans mon ignorance totale d’alors quant au monde judiciaire, et du fait de ma situation critique —seul dans un pays dictatorial, et après de longs mois de lutte acharnée contre une institution sans scrupules qui jouissait du soutien de l’ambassade de France—, ce halo de gloire m’a abusé. 

Après m’avoir encouragé à abandonner les procédures engagées en Egypte contre la MISR Language Schools, en toute perte, pour attaquer en France la Mission laïque à laquelle elle était rattachée, me promettant des chances sérieuses de succès, Gilles Devers m’a facturé près de 15 000 euros (hors taxes) pour trois procédures (Tribunal de police, 17e chambre et Prud’hommes), dont je n’ai pu réunir qu’un dixième dans les délais impartis. Ce montant suffisait selon lui pour lancer la procédure aux Prud’hommes, qu’il n’a jamais menée malgré des mois de promesses de saisie imminente des tribunaux, gardant mon argent et m’abandonnant complètement dans le plus grand dénuement, en plein coup d’état sanglant —qu’il condamnait avec force sur son blog : « Honneur et gloire à l’armée d’Egypte qui massacre son peuple désarmé… […] Navrant […] Ce fait criminel pourrira tout, et tout soutien au pouvoir actuel connaîtra le sort de ceux qui s’accrochent aux branches pourries.  » « Ce mec n’a aucun honneur. » « De la vraie racaille »


Lire la suite de cet article sur le nouveau site de Sayed Hasan : Le Cri des Peuples

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, abonnez-vous à la Newsletter.

jeudi 6 juin 2019

Nasrallah : chaque personne peut faire un don pour aider la Palestine

Discours de Sayed Hassan Nasrallah pendant la Journée mondiale d’Al-Quds (Jérusalem) en 2005 (mais plus que jamais d’actualité).

«  Chaque don compte, car un peu d’argent ici ou là, c’est comme des gouttes d’eau qui peuvent devenir des rivières, des fleuves ou des océans… A quelques jours de la fête de l’Aïd al-Fitr, souvenez-vous de vos frères et sœurs en Palestine. » Sayed Hassan Nasrallah

Pour faire un don pour la Palestine : https://don.h-terre.org/

Transcription :

[…] Aujourd’hui, alors que nous parlons des succès de l’Intifada, je me dois de vous dire une chose. Nous devons continuer à soutenir cette Intifada. Mais du fait de la répression dans de nombreux pays arabes, et des crises et problèmes, je veux vous dire à vous au Liban, et à tous les frères et sœurs dans le monde arabe et musulman : il y a une chose dont nous soulignons à nouveau l’importance et le caractère vivant.

Regardez donc ô mes frères et sœurs : les Etats-Unis ont œuvré pour assiéger l’Intifada financièrement et économiquement, et pour assiéger le peuple palestinien financièrement, économiquement et dans ses moyens de subsistance, et ils ont imposé aux pays du monde de placer les mouvements de djihad [Résistance], en particulier le Hamas et le Jihad Islamique, ainsi que d’autres factions, sur la liste des organisations terroristes. De l’argent a été saisi, des organisations ont été fermées, et des associations ont été interdites. Et même dans le monde arabe, beaucoup de régimes se sont soumis aux demandes américaines et ont arrêté les aides pour le peuple palestinien, interdisant les collectes de dons pour le peuple palestinien.

Je vous déclare ceci : aujourd’hui, le devoir le plus vital des Arabes et des musulmans, tout homme et toute femme, tout jeune et tout adulte, ce que nous devons apporter en premier lieu au peuple palestinien, à ses forces de djihad, c’est […]

Lire la suite de cet article sur le nouveau site de Sayed Hasan : Le Cri des Peuples

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, abonnez-vous à la Newsletter.

mardi 4 juin 2019

Nasrallah : sans le Hezbollah, Trump aurait reconnu le Sud-Liban comme un territoire israélien

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 25 mai 2019, à l’occasion du 19e anniversaire de la Libération du Liban.

Traduction : lecridespeuples.fr

Transcription :

[…] L’un des résultats les plus importants de cette victoire (du 25 mai) 2000, qui a été confirmé et renforcé avec le temps, est d’avoir façonné l’équation de la force au Liban. En 2000, face à la défaite israélienne, il est clairement apparu qu’au Liban, une force avait imposé à l’ennemi israélien (par la seule force des armes) de sortir vaincu, humilié, fuyant (piteusement le champ de bataille). Israël n’a obtenu aucun gain, ni n’est parvenu à imposer la moindre condition, le moindre accord sécuritaire (pour faciliter le retrait ou pour la suite), la moindre récompense ou contrepartie : au contraire, c’était une sortie (sans négociations ni conditions), une (véritable) humiliation. Et quoi qu’il en soit, les Israéliens eux-mêmes sont unanimes pour le reconnaître.

Lire la suite sur le nouveau site de Sayed Hasan : Le Cri des Peuples

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, abonnez-vous à la Newsletter. Vous pourrez choisir de recevoir chaque nouvelle publication dès sa parution ou opter pour un bulletin hebdomadaire.

vendredi 31 mai 2019

Nasrallah dénonce le projet de naturalisation des Palestiniens et la crise des réfugiés syriens

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 25 mai 2019, à l'occasion du 19e anniversaire de la Libération du Liban.

Traduction : lecridespeuples.fr
Transcription :

[...] Le troisième point (de mon propos concerne) la question de l'installation (permanente des réfugiés palestiniens au Liban et ailleurs). Je tiens à attirer l'attention sur le fait que la chose la plus importante que peut entraîner la conférence économique du Bahreïn (prévue les 25 et 26 juin 2019 pour annoncer l'Accord du Siècle) et les investissements économiques (en faveur de la Palestine) qui doivent y être débattus, ainsi que certaines mesures incitatives et des aides financières ici ou là, tout cela peut ouvrir grand la porte à la naturalisation des frères palestiniens (réfugiés) au Liban et dans le reste des pays dans lesquels ils se trouvent, en plus des pressions et des restrictions que subit l'UNRWA, et qui peuvent conduire à l'arrêt de ses activités (d'aide vitale aux réfugiés palestiniens, surtout à Gaza).

Lire la suite sur le nouveau site de Sayed Hasan : Le Cri des Peuples

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, abonnez-vous à la Newsletter.

mercredi 29 mai 2019

L’Accord du Siècle de Trump va-t-il liquider la cause palestinienne ?

Par Jonathan Cook


Traduction : lecridespeuples.fr

S’il est authentique, le rapport publié par un journal israélien largement considéré comme le porte-parole de Netanyahu offre une vision catastrophique de l’avenir des Palestiniens.

Un rapport publié cette semaine par le journal Israel Hayom révélant apparemment des détails de l’ « Accord du Siècle » de Donald Trump ressemble au genre de plan de paix qui pourrait être élaboré par un agent immobilier ou un vendeur de voitures.

Lisez la suite de cet article sur le nouveau site de Sayed Hasan : Le Cri des Peuples.

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, abonnez-vous à la Newsletter.