jeudi 24 juillet 2014

Gaza : Et si les morts étaient Israéliens ?


Bulletin Al-Manar, 23 juillet 2014


Edition & traduction : http://www.sayed7asan.blogspot.fr




Retranscription

Que la Paix de Dieu soit sur vous, ainsi que Sa Miséricorde et Sa Grâce.

Le Ministère de l'Information de la bande de Gaza a fait état, au matin du Mercredi [24 juillet], de plus de 650 morts Palestiniens depuis le début de l'agression israélienne. Ces martyrs sont tombés dans chaque zone et chaque quartier de cette bande de terre étroite et dont le nombre d'habitants s'élève à 1 816 000 habitants d'après les derniers chiffres précédant l'agression.

D'après les statistiques, 650 morts représentent 0,04 % de la population de Gaza.

Mais qu'est-ce que cela donnerait si l'on transposait cette proportion au nombre d'habitants de l'entité hébreue, dont la population s'élève à 8 180 000 d'habitants ? Quel serait le nombre de morts équivalent ? Le calcul donnerait ici 2 927 morts.

De même, que donnerait la proportion de 0,04% de tués aux Etats-Unis d'Amérique, dont la population atteint les 318 510 000 habitants ? Le nombre de morts serait, pour cette proportion, de 114 000 morts.

Considérons maintenant l'Union européenne, dont la populaton s'élève à 505 500 000 habitants. La proportion des victimes de Gaza y reviendrait à 181 000 tués.

Et malgré cela, après 17 jours, le monde entier reste muet et ne fait rien pour arrêter le massacre perpétré contre la population de Gaza.

Mais que se serait-il passé si durant cette même période, Israël avait subi 3000 morts ?

Et si les Etats-Unis avaient subi 114 000 morts ?

Et si l'Union européenne avait subi 181 000 morts ?

Une question à laquelle il faudra répondre lorsque viendra le temps de la justice, de l'honnêteté, lorsque les comptes seront faits avec rigueur, peut-être un temps où il n'y aura plus de Nations Unies, de Ligue Arabe, ni toute autre organisation semblable grâce au sommeil desquelles les Palestiniens ne peuvent fermer les yeux qu'en trouvant le martyre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire