dimanche 20 juillet 2014

Guerre à Gaza : les enfants sont les premières victimes de l'agression israélienne



Bulletin Al-Manar – 19 juillet 2014

 






Retranscription : 




C'est le dernier baiser d'adieu, déposé par la famille sur le front de deux de ses enfants tués par les obus des canons d'Israël, au centre de la ville de Gaza, loin du champ de bataille.

La famille 'Elwan fait partie des familles qui ont le plus été touchées par les massacres de ces dernières heures, de même que la famille Salehi dont 5 de ses enfants ont été tués à Khan Younis, où plus de 20 personnes ont été tuées.

-        - Louange à Dieu, qu'Il nous réunisse avec nos défunts au Paradis. J'ai perdu deux enfants comme martyrs, et je suis prête à en perdre plus. L'essentiel est que notre Seigneur, notre Seigneur nous comble de Sa Satisfaction. Dieu soit loué pour nous avoir donné la foi, Dieu soit loué car notre foi est forte. Que Dieu vous fasse miséricorde mes chéris, votre mère vous transmet son salut de paix, au revoir. On se retrouvera au paradis.

-         - Dieu nous suffit et Il est le Meilleur des Protecteurs. Ils nous bombardent alors que nous sommes paisiblement dans nos maisons. Qu'est-ce que nous avons fait (de mal) ? Personne n'a rien, nous n'avons rien du tout, ni armes, ni RPG, rien de rien. Nous sommes opprimés. Nous sommes opprimés.

Les bombardements se sont étendus à Rafah, où 3 enfants ont été tués, puis à Beit Hanoun où 10 personnes ont été tuées, dont 8 de la famille Abu Jarad.

Telle est l'atmosphère de la guerre totale déchaînée par Israël, détruisant des maisons civiles dans différentes zones.

-         - Les bombardements étaient intenses, nous ne savions que faire, rester ou partir, nous ne savions où aller, où emmener nos enfants, nos jeunes. Nous nous sommes finalement installés dans un coin, et jusqu'à 6 heures du matin, les bombardements ont continué, on ne pouvait pas dormir ni trouver la paix.

L'armée israélienne a reconnu avoir subi des pertes dans ses rangs, lors d'une opération de la Résistance visant à repousser l'invasion  terrestre. Plusieurs groupes armés ont revendiqué des attaques contre les convois de l'occupant et des destructions de véhicules et promettant une résistance farouche face à l'incursion israélienne. 

-        - Personne ne méconnaît les capacités de l'ennemi en armements et en puissance de feu, qui lui permettent de réaliser quelques petites incursions ici ou là, d'entrer dans de petits villages frontaliers, et de prétendre avoir réalisé un succès quelconque, mais nous vous garantissons – et Allah est notre Soutien –que nous allons remporter la victoire. !

Les jours de l'agression contre la bande de Gaza ne se distinguent pas les uns des autres, sinon par l'augmentation du nombre de victimes, et de la brutalité de l'occupant qui essaie de réaliser des objectifs sur le terrain au prix du sang des martyrs d'entre les femmes et les enfants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire