mardi 26 mai 2015

Ali Khamenei sur les sanctions US : « L'Iran ne cède jamais aux menaces, les Etats-Unis ont perdu tout honneur » (VOSTFR)



Discours du Guide Suprême de la République Islamique d’Iran, Sayed Ali Khamenei, durant une rencontre avec des enseignants – 06 mai 2015



Dans ce discours, Sayed Ali Khamenei rappelle les raisons de l'hostilité de l'Occident contre l'Iran, à savoir le fait qu'il s'agit d'une grande puissance indépendante et opposée à l'impérialisme américain qui a su résister à toutes les tentatives de déstabilisation orchestrées depuis l'extérieur. Comme pour le rapprochement avec Cuba, il s'agit pour les Etats-Unis d'un aveu d'échec de leur politique d'agression totale (économique, militaire, diplomatique, médiatique, etc.) visant à imposer un changement de régime à des nations qui jouissent d'un très grand soutien populaire. Sayed Khamenei dénonce les menaces d'attaque militaire comme de vaines fanfaronnades, et rappelle avec l'exemple de l'agression américano-saoudienne contre le Yémen que les Etats-Unis ont perdu tout honneur et toute respectabilité au Moyen-Orient et dans le monde.





Traduction française & sous-titres : http://www.sayed7asan.blogspot.fr





Transcription :

[…]

Il y a un autre point qui est sans rapport avec la question du système éducatif, mais qui compte parmi les questions fondamentales du pays. Ce point concerne la façon dont les ennemis se comportent envers la République Islamique. Au cours des 35 dernières années, la grandeur du mouvement glorieux de notre peuple a toujours attiré le regard de nos ennemis. Ils ont souvent exprimé leur vantardise et leurs fanfaronnades, et ils ont fait tous les efforts possibles contre nous, mais ils ont toujours éprouvé une crainte respectueuse pour le peuple d’Iran et la République Islamique. Par conséquent, nous devons préserver cela. Cette crainte respectueuse – qui est une réalité et non une illusion – doit être préservée. Nous sommes un grand pays comptant plus de 70 millions d’habitants, et nous avons un passé culturel et historique qui est plus profond et plus original que le passé culturel et historique de nombreux autres pays dans le monde. Nous sommes un peuple qui a du courage et de la détermination. Nous sommes un peuple qui défend son identité et son caractère.

Un exemple de cela est apparu durant les huit ans de l’ère de Défense Sacrée [1980-1988, la « Guerre Imposée » par Saddam Hussein contre l’Iran]. Au cours de ces huit années, toutes les puissances mondiales à l’est et à l’ouest ainsi que leurs agents et cohortes ont uni leurs forces pour mettre le peuple iranien à genoux, mais ils n’y sont pas parvenus. Par conséquent, ce peuple ne mérite-t-il pas d’arborer sa grandeur et sa gloire aux yeux des observateurs mondiaux ? Cette grandeur doit être préservée. Les responsables politiques de différents pays et ceux qui sont bien informés nous ont dit – certains d’entre eux nous l’ont dit directement et d’autres pas, mais ils en ont parlé entre eux et nous en avons été informés – que si les sanctions que nos ennemis nous ont imposées et les pressions qu’ils ont exercées sur la République Islamique avaient été dirigées contre tout autre pays, elles l’auraient complètement anéanti, mais qu’elles n’ont pas même pu faire trembler la République Islamique. [Audience : « Dieu est Le plus grand ! Khomeini et Khamenei sont nos leaders ! Mort à l’Amérique ! Mort à Israël ! »] Nous sommes effectivement une telle puissance. Ce n’est pas là un incident mineur, c’est bien plutôt une réalité essentielle.

Bien sûr, la propagande mondiale place toujours un couvercle, un rideau et une couverture de brouillard destinés aux publics afin qu’ils ne puissent percevoir bien des réalités. Cependant, beaucoup de gens dans le monde et de nombreux pays – en particulier, ceux qui sont proches de nous – saisissent bien ces réalités. Tous les hommes politiques dans le monde voient ces réalités. Vous ne devez pas prêter attention à leurs déclarations. Tous ces dirigeants nationaux, hommes politiques et porte-paroles de différents pays occidentaux et européens, en Amérique et dans d’autres lieux – qui font parfois des déclarations absurdes – connaissent en eux-mêmes la grandeur, la gloire, la puissance et la compétence du peuple iranien, bien qu’ils ne le disent pas dans leurs propos.

J’ai évoqué à plusieurs reprises les négociations nucléaires et d’autres questions, et nous avons fait part de nos exigences, mais tout le monde – y compris nos responsables en charge de la politique étrangère, les autres responsables et les élites de la société – devrait faire attention au fait que si un peuple ne peut pas défendre adéquatement son identité et sa grandeur face aux puissances étrangères, alors il va certainement être rabaissé. Cela ne fait aucun doute. Nous devrions apprécier la valeur de notre caractère et de notre identité. Les ennemis profèrent des menaces. Il y a quelques jours, deux hommes politiques américains ont émis des menaces militaires. Et de telles menaces sont émises par de nombreux autres politiciens qui ne disposent pas de postes très importants et sensibles. Je ne comprends pas. Que signifient des négociations à l’ombre des menaces ? Ils veulent que nous négociions à l’ombre des menaces ! C’est comme s’il y avait une épée brandie au-dessus de nos têtes !

Le peuple d’Iran n’est pas comme ça. Le peuple d’Iran ne tolère pas de négocier à l’ombre des menaces. Pourquoi émettent-ils des menaces ? Pourquoi disent-ils des absurdités ? Ils disent que dans telles et telles circonstances, ils pourraient attaquer l’Iran. Tout d’abord, au diable vos menaces, jamais vous n’oserez faire une telle chose [Audience : « Dieu est Le plus grand ! Khomeini et Khamenei sont nos leaders ! Mort à l’Amérique ! Mort à Israël ! »]. Vous n’oserez pas le faire, et deuxièmement, j’ai déclaré à l’époque de l’ancien président des Etats-Unis – à cette époque aussi, il proférait des menaces – que le temps des attaques éclair (« hit and run ») est terminé. Vous ne pouvez plus prétendre : « Nous allons les frapper et ensuite nous allons fuir. » [Rires dans l’audience] Ce n’est plus le cas. Vous allez vous embourber et nous vous traquerons. Le peuple d’Iran ne laissera jamais échapper ceux qui transgressent contre lui. Nous traquerons quiconque essaie une telle chose.

Tout le monde – y compris nos négociateurs – doit prêter attention à cela. Nos négociateurs doivent constamment prendre en considération les lignes rouges et les orientations principales. Bien sûr, ils le font sans doute déjà. Par la grâce d’Allah, ils vont les prendre en considération et ils ne franchiront pas ces lignes rouges. Néanmoins, il est inacceptable que les Américains émettent des menaces. Pourquoi émettez-vous des menaces ? Vous n’avez pas besoin de ces négociations moins que nous-mêmes. Oui, nous souhaitons la levée des sanctions, mais même si cela ne se produit pas, nous pouvons nous en sortir par d’autres moyens. Cela a été prouvé. Un jour, j’ai mentionné cette question [l’Economie de Résistance], et heureusement, aujourd’hui, je vois que des économistes, différents responsables et ceux qui sont familiers avec les questions économiques du pays répètent constamment cela. Ils disent qu’il n’est pas vrai que les problèmes économiques du pays soient tributaires des sanctions et que les problèmes économiques ne puissent être résolus que si les sanctions sont levées. Les problèmes économiques peuvent être résolus avec notre propre détermination, notre volonté, nos propres actions et mesures, que les sanctions soient présentes ou non. Bien sûr, si les sanctions disparaissent, il sera plus facile de le faire. Avec les sanctions, ce sera un peu plus difficile, mais c’est possible.

Telle est notre perspective au sujet des négociations, mais le gouvernement actuel des Etats-Unis a vraiment besoin de ces négociations. L’un des points fondamentaux que les Américains soulèvent dans leur bilan est qu’ils ont réussi à amener la République Islamique à la table de négociation et à lui imposer telle ou telle chose. Ils ont besoin de cela. Si la partie adverse n’a pas besoin de ces négociations plus que nous – mais c’est clairement le cas –, du moins n’en a-t-elle pas besoin moins que nous. Alors, pourquoi profèrent-ils des menaces ? Je ne suis pas d’accord avec ces négociations qui sont menées à l’ombre des menaces. Nos responsables peuvent aller leur parler. Ils peuvent négocier et parvenir à un accord. Cela est acceptable – bien sûr, à condition qu’ils observent les principales lignes directrices – mais ils ne doivent en aucun cas accepter la coercition, l’intimidation, l’humiliation et les menaces.

Aujourd’hui, la réputation des Etats-Unis a été complètement ruinée partout dans le monde. L’action du gouvernement saoudien au Yémen ne peut être justifiée par aucune logique ou argumentation. Si quelqu’un envoie un avion dans un autre pays en disant : « Pourquoi voulez-vous que telle ou telle personne gouverne ? Pourquoi pas telle ou telle personne ? », et si il décide de frapper le peuple, de cibler les infrastructures, de commettre des crimes, de tuer des femmes et des enfants et de mettre le feu partout, il n’aura aucune justification. Mais les Américains soutiennent cette action injustifiable et ce grand crime.

Le déshonneur et la honte peuvent-ils exister à un niveau plus élevé que cela ? Aujourd’hui, l’Amérique n’a ni honneur ni dignité aux yeux des peuples de la région. Tout le monde voit cette situation. Les Américains disent ouvertement qu’ils soutiennent cette action et ils ne sont pas du tout gênés. Ensuite, ils nous demandent : «Pourquoi envoyez-vous de l’aide [au peuple du Yémen] ? » Nous voulions envoyer une aide pharmaceutique. Nous voulions envoyer des médicaments pour les blessés. Nous ne voulions pas envoyer d’armes parce qu’ils n’en ont pas besoin. Toutes les bases militaires et forces armées yéménites sont entre les mains des masses révolutionnaires et de ce groupe « Ansarullah ». Ils n’ont pas besoin de nos armes. Nous voulions leur envoyer des médicaments, mais vous avez imposé un siège pharmaceutique sur tout un peuple. Vous leur avez imposé un blocus alimentaire et énergétique et ensuite, vous avez déclaré : « Personne ne doit les aider. » Vous n’avez même pas permis au Croissant-Rouge d’apporter son aide humanitaire. Ceci alors que les Américains eux-mêmes fournissent des renseignements militaires aux Saoudiens. Ils leur donnent des armes et des ressources et ils leur apportent un soutien politique. Ils n’ont absolument aucun honneur et aucune réputation. 

La voie que le peuple d’Iran a choisie est une voie raisonnable, solide et prometteuse. Au grand mécontentement des ennemis, cette voie sera productive et fructueuse et le peuple de l’Iran connaîtra le succès. Alors, nos ennemis verront qu’ils ont échoué à atteindre leurs objectifs vicieux contre le peuple d’Iran.

Que la miséricorde de Dieu soit sur nos chers martyrs, qui ont sacrifié leur vie, et sur notre Imam magnanime [l’Imam Khomeini] qui nous a ouvert cette voie. Que la miséricorde de Dieu soit sur vous, chers frères et sœurs pieux et enthousiastes qui avez une si grande présence sur la scène.

Que la paix de Dieu soit sur vous, ainsi que Sa miséricorde et Ses bénédictions.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire