mardi 30 mai 2017

Sayed Khamenei : la fin des Saoud est inéluctable

Discours prononcé le 27 mai 2017 à l’occasion du premier jour du mois de Ramadan

Source : http://english.khamenei.ir/news/4866/The-Saudis-are-certainly-going-to-perish-Ayatollah-Khamenei

Traduction : http://sayed7asan.blogspot.fr



Le premier jour du Ramadan, le mois béni de la révélation du Saint Coran, une cérémonie de liaison avec le Saint Coran a été tenue à la Husseinia de l'Imam Khomeini (ra), en présence de l'Ayatollah Khamenei, le Leader de la Révolution Islamique.

En accueillant le premier jour du Ramadan, parmi un groupe d'érudits coraniques (spécialistes de la récitation), le chef de la révolution islamique a déclaré : « Dans le vaste jardin qu’est l'Iran, partout, des fleurs représentant le Coran fleurissent : une par une, elles se révèlent. Ainsi, les graines de notre Saint Coran ont été répandues sur ces terres. C'est l'art de la Révolution. »

L'ayatollah Khamenei a annoncé : « Nous sommes encore loin en termes de liens et de bénéfices du Saint Coran. Ces réunions sont des étapes initiales [vers la consolidation du lien]. Si nous réfléchissons sur le Coran, les réponses correctes aux nombreuses questions de la vie apparaitront. »

Il a poursuivi en disant : « Aujourd'hui, le monde musulman, comme toutes les autres sociétés, est en grave danger. Au sein du monde musulman, un groupe de personnes sans valeur, ineptes et malfaisantes gouvernent une communauté de la nation musulmane, à savoir le gouvernement saoudien. Et la raison réside dans leur refus de suivre le Coran et leur manque de croyance en la vérité. Pour sauvegarder les apparences, ils [la monarchie saoudienne] publient et distribuent le Coran gratuitement. »

Le Leader a ajouté : « Les dirigeants saoudiens sont extrêmement sévères avec les musulmans, et  doux avec les mécréants. Ils accordent des faveurs spéciales aux États-Unis. À qui appartient toute cette richesse ? C'est la richesse de la nation (de la population saoudienne), qu'ils déversent sur les mécréants et les ennemis de leur peuple. Ces imbéciles pensent réellement qu'ils peuvent gagner l'amitié des ennemis de l'Islam en leur fournissant de l'argent et de l'aide. Il n'y a pas d'amitié entre eux. Comme ils le disent eux-mêmes, ils les ‘traient’ comme du bétail. Ils oppriment leur peuple de cette manière, et oppriment les peuples du Yémen et du Bahreïn par d’autres manières. Mais ils vont disparaître. »

Parlant davantage des controverses entourant la monarchie saoudienne, il a poursuivi : « Personne ne devrait être trompé par cette façade. Ils sont du mauvais côté, et par conséquent, ils périront certainement. Ils subsisteront peut-être (au pouvoir) pendant un certain temps. Cela dépendra de la façon dont les croyants de la communauté agissent. S'ils agissent correctement, cela se produira plus tôt. S'ils ne réagissent pas, cela peut prendre plus de temps. »

L'ayatollah Khamenei a déclaré que l'avenir appartient à l'Islam, au Coran et aux jeunes croyants. Il a ajouté : « Dieu a promis que l'avenir appartient aux croyants et à ceux qui combattent dans Sa voie. Même si cette promesse divine n'existait pas, les expériences de la nation iranienne, au cours des quatre dernières décennies, prouvent que cela est vrai et logique. »

Enfin, en rappelant à son auditoire l'expérience de la victoire de la nation iranienne sur la guerre imposée de huit ans, il a transmis le message suivant : « Notre nation a triomphé pendant la guerre de huit ans en tant qu’outsider. Notre nation, bien qu’alors novice dans les questions politiques et internationales, a prévalu sur les conspirations de notre ennemi. Notre pays a fait face à un adversaire puissant et riche et à son agression. Ces expériences prouvent que le chemin vers un développement réussi, puissant et glorieux repose sur une connexion profonde avec le Saint Coran. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire