vendredi 22 septembre 2017

Lettre de Norman Finkelstein après sa remise en liberté


Suite à son action de tractage devant le bureau des avocats Michael Chetkof et Allyson Burger





Mille remerciements à tous ceux qui m’ont écrit et ont appelé la prison.

J’ai dû passer la nuit en prison mais je suis libre maintenant.

Une chose que j’ai découverte est que peu importe combien de fois vous êtes allé en prison, vous ne vous y habituez jamais.

Ce ne sont pas les menottes serrées ou le sol froid de la prison.

C’est l’humiliation et la dégradation, car les gardiens de prison vous traitent vraiment avec moins d’égards que si vous étiez des ordures sans valeur.

« Tourne-toi », « Penche-toi », « Ecarte les jambes », « Ferme ta gueule, putain ».

Le système de justice américain dit que Vous êtes innocent jusqu’à ce que votre culpabilité soit prouvée.

Mais lorsque vous considérez le monde de bas en haut, c’est tout le contraire :

À partir du moment de l’arrestation, vous êtes traité comme si vous étiez coupable jusqu’à preuve de votre innocence.

Si vous êtes innocent jusqu’à ce que votre culpabilité ait été démontrée, pourquoi êtes-vous enfermés dans une cellule de prison infecte souvent pendant plus d’un jour avant même de voir un juge ?

En ce qui me concerne, A luta continua (La lutte continue).

Je n’abandonnerai pas mon ancien étudiant et ami proche, le docteur Baldeo.

Il est la proie d’un couple d’avocats matrimoniaux de Long Island (Michael Chetkof et Allyson Burger), qui piègent et soumettent au chantage les immigrants musulmans qui ont réussi.

A présent, une ordonnance de la Cour a été rendue contre moi, ce qui veut dire que je risque une longue peine de prison.

Mais si je le trahis à son heure de grand besoin, je trahirai tout ce que j’ai défendu durant ma vie.

Faites une petite prière pour le Dr Baldeo et moi.

Norman Finkelstein, le 8 septembre 2017

 Le Dr Baldeo soignant bénévolement des orphelins atteints du SIDA en Afrique

Voir également les autres articles explicatifs de Norman Finkelstein relatifs à cette affaire :






A venir :



Michael Chetkof et Allyson Burger : le duo draculéen de sangsues frappe encore

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire