Vidéos en FRANCAIS : vimeo.com/sayedhasan / Videos in ENGLISH: unz.com/sayedhasan / Facebook

samedi 23 juin 2018

Norman Finkelstein : Israël a-t-il condamné les Juifs à un second Holocauste ?

Publié le 23 juin 2016 sous le titre Voici une question pour Israël


Selon le droit international, un peuple luttant pour son auto-détermination peut utiliser la force pour obtenir son indépendance. Norman Finkelstein

Pour sa défense, Israël allègue qu'avant de bombarder des zones civiles, il largue des tracts avertissant les habitants de fuir ; et que si les Palestiniens ne tiennent pas compte de l'avertissement et restent sur les lieux [indépendamment du fait qu'ils n'y a aucun recoin de Gaza épargné par Israël], tout le fardeau de la responsabilité leur incombe si et lorsque Israël attaque. 

Dans un discours prononcé le 8 juin 2018 à l'occasion de la Journée internationale d'Al-Quds (Jérusalem), le Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, a déclaré :

Notre discours, le discours du peuple palestinien et le discours des peuples arabes et musulmans, et même le discours de l'Islam — je peux affirmer que c'est là le discours de l'Islam — et le discours de la Résistance est celui-ci : nous ne voulons pas tuer, nous ne voulons pas détruire, nous ne voulons jeter (noyer) personne dans la mer. Nous vous disons de manière très civilisée : embarquez dans vos navires, embarquez dans vos avions, et retournez dans les pays d'où vous êtes venus. En ce qui concerne (la minorité de) Juifs autochtones, qui sont originaires de Palestine, ce sont des habitants de la Palestine et ils pourront y rester. Quant aux envahisseurs, aux occupants, aux colons (sionistes) venus des quatre coins du monde, qu'ils ramassent leurs affaires et s'en aillent. 

Tel est le message de l'Islam, et tel est le message de la Résistance. Tel est le message des peuples de la région. Contrairement à ce que prétend Netanyahou, personne ne veut perpétrer de nouvel Holocauste ou quoi que ce soit de tel. Mais si vous insistez pour perpétuer l'occupation, alors je vous déclare que le Jour de la Grande Guerre dans cette région, quel qu'en soit l'élément déclencheur, approche (à grands pas). Ce jour proche est celui où nous prierons tous à Al-Quds (après la Libération complète de la Palestine).
 
En attendant ce jour, d'une attente positive (active), en nous y préparant, véritablement et avec foi, je vous dis à la Grâce de Dieu, et que la paix de Dieu soit sur vous, ainsi que Sa Miséricorde et Ses Bénédictions.

Les Israéliens ont maintenant été prévenus à l'avance. 

Serait-il juste de dire que les civils israéliens qui refusent de tenir compte de l'avertissement de Nasrallah ne pourront s'en prendre qu'à eux-mêmes si et quand ils sont pris pour cible pendant la ‘Grande Guerre’ à venir ?

« Si le Hamas faisait sauter un bus, comme il le faisait à Tel-Aviv, et déclarait ensuite : ‘Nous avions l'intention de détruire le véhicule, pas de tuer les passagers.’ Les gens riraient. Mais quelle est la différence lorsque Israël lâche une bombe d'une tonne dans une zone densément peuplée de Gaza, comme ils l'ont fait en juillet 2002, et déclarent ensuite : ‘Oh, nous n'avions pas l'intention de tuer des civils, nous voulions juste éliminer un terroriste palestinien.’ » Norman Finkelstein

Norman Finkelstein 

Voir également : 

Hassan Nasrallah: Israel Strives to Conceal Defeat in Syria, Final War to Liberate Palestine is Coming

Speech by Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on June 8, 2018, on the occasion of the International Day of Al-Quds (Jerusalem).

Translation: unz.com/sayedhasan



Transcript:

[...] Today, Al-Quds (Jerusalem) and Palestine, as Imam Khomeini wanted when he instituted the (International) Day of Al-Quds, became a cause of (Islamic) dogma, a cause of faith, outside the (opportunistic) area of ​​politics and the political bazaar, they became a cause of dogma, faith, humanity, truth, values...

samedi 16 juin 2018

Hassan Nasrallah met en garde Israël : la grande guerre de Libération de la Palestine approche

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 8 juin 2018, à l'occasion de la Journée Internationale d'Al-Quds (Jérusalem).

Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au Blog, à la chaîne Vimeo et à la Page Facebook)

Voir l'extrait précédent de ce discours : Israël s'efforce d'occulter sa défaite en Syrie


Transcription : 

[...] O mes frères et sœurs ! Au Liban, nous supporterons toutes les pressions, (l'inscription sur) la liste des organisations terroristes, nous avons déjà beaucoup parlé de la situation du Liban, des menaces israéliennes, j'ai évoqué tout ça le 25 mai, et il est inutile d'y revenir. 

Mais en cette Journée Internationale d'Al-Quds (Jérusalem), je tiens à dire aux Israéliens, aux Palestiniens et aux peuples du monde : de même que nous croyons de manière ferme, décisive et irrévocable, qu'Al-Quds et la Palestine sont des causes justes, nous croyons fermement, en nous basant sur notre foi, sur le Coran, sur notre dogme, et sur les enseignements, expériences et principes de l'Histoire, et sur notre lecture de l'avenir, que cette (ville d'Al-) Quds sera restituée à ses propriétaires légitimes, et que la Palestine sera (complètement) libérée. Et les sophismes de Netanyahou ne leur seront d'aucun secours. 

Hier, Netanyahou a déclaré que l'Imam Khamenei veut à nouveau enrichir de l'uranium pour fabriquer une arme nucléaire et tuer 6 millions de Juifs en Palestine occupée. Ce sont des mensonges. Premièrement, l'Iran n'aspire pas à la bombe nucléaire, et deuxièmement, personne ne veut tuer 6 millions de Juifs en Palestine occupée. Notre discours, le discours du peuple palestinien et le discours des peuples arabes et musulmans, et même le discours de l'Islam — je peux affirmer que c'est là le discours de l'Islam — et le discours de la Résistance est celui-ci : nous ne voulons pas tuer, nous ne voulons pas détruire, nous ne voulons jeter (noyer) personne dans la mer. Nous vous disons de manière très civilisée : embarquez dans vos navires, embarquez dans vos avions, et retournez dans les pays d'où vous êtes venus. En ce qui concerne (la minorité de) Juifs autochtones, qui sont originaires de Palestine, ce sont des habitants de la Palestine et ils pourront y rester. Quant aux envahisseurs, aux occupants, aux colons (sionistes) venus des quatre coins du monde, qu'ils ramassent leurs affaires et s'en aillent. 

Tel est le message de l'Islam, et tel est le message de la Résistance. Tel est le message des peuples de la région. Contrairement à ce que prétend Netanyahou, personne ne veut perpétrer de nouvel Holocauste ou quoi que ce soit de tel. Mais si vous insistez pour perpétuer l'occupation, alors je vous déclare que le Jour de la Grande Guerre dans cette région, quel qu'en soit l'élément déclencheur, approche (à grands pas). Ce jour proche est celui où nous prierons tous à Al-Quds (Jérusalem).

En attendant ce jour, d'une attente positive (active), en nous y préparant, véritablement et avec foi, je vous dis à la Grâce de Dieu, et que la paix de Dieu soit sur vous, ainsi que Sa Miséricorde et Ses Bénédictions.

Hassan Nasrallah Warns Israel: Final War Is Coming, No One Wants New Holocaust

Speech by Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on June 8, 2018, on the occasion of the International Day of Al-Quds (Jerusalem).

Translation: unz.com/sayedhasan


Transcript:

[...] O my brothers and sisters! In Lebanon, we will bear all the pressure, (the designation as a) terrorist organization, etc. We have already talked a lot about the situation in Lebanon, the Israeli threats, I mentioned all these issues on May 25, and there is no need to evoke them again.

But on this International Day of Al-Quds (Jerusalem), I want to say to the Israelis, to the Palestinians and to the peoples of the world: just like we believe firmly, decisively and irrevocably, that Al-Quds and Palestine are just causes, we firmly believe, basing ourselves on our faith, on the Koran, on our doctrine, on the lessons, experiences and principles of History, and on our prediction of the future, that Al-Quds will be returned to its rightful owners, and that Palestine will be (completely) liberated. And Netanyahu's sophistry will be to no avail. 

Yesterday, Netanyahu said that Imam Khamenei wants to enrich uranium again in order to make a nuclear weapon and kill 6 million Jews in occupied Palestine. These are lies. First, Iran does not seek the nuclear bomb, and secondly, no one wants to kill 6 million Jews in occupied Palestine. 

What we say, what the Palestinian people and the Arab and Muslim peoples say, and even what Islam says — I can say that this is the view of Islam — and what the Resistance says is this: we do not want to kill, we do not want to destroy, we do not want to throw (or drown) anyone in the sea. We tell you in a very civilized manner: embark in your ships, embark on your planes, and return to the countries from which you came. Regarding the (minority of) indigenous Jews, who are from Palestine, they are people of Palestine and they can stay there. As for the (Zionist) invaders, occupiers and settlers who came from all around the world, let them pack up their things and leave. This is the message of Islam, and this is the message of the Resistance. This is the message of the peoples of the region.

Contrary to what Netanyahu says, nobody wants to perpetrate another Holocaust or anything like that. But if you insist on perpetuating the occupation, then I assure you that the Day of the Great War in this region, whatever triggers it, is coming (fast). That day is close on which we will all pray in Al-Quds (Jerusalem).

We are awaiting that day, with a positive (active) expectation, getting ready for it, truly and faithfully. Fare well, and God's peace be upon you and His mercy and blessings.

Hassan Nasrallah : Israël s'efforce d'occulter sa défaite en Syrie

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 8 juin 2018, à l'occasion de la Journée Internationale d'Al-Quds (Jérusalem).

Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au Blog, à la chaîne Vimeo et à la Page Facebook)



Transcription : 

[...] Aujourd'hui, Al-Quds (Jérusalem) et la Palestine, comme l'a voulu l'Imam Khomeini lorsqu'il a institué la Journée (Internationale) d'Al-Quds, sont devenues une cause de l'ordre du dogme (islamique), une cause de l'ordre de la foi, elles sont sorties de l'aire du jeu politique et du bazaar politique, pour devenir une cause de dogme, de foi, d'humanité, de vérité, de valeurs... Les jeunes Palestiniens (de Gaza) sortent (manifester) les mains nues pour faire face aux (tirs à) balles réelles, et à Sanaa, (des dizaines de milliers de yéménites) manifestent sous les bombardements, de même qu'à Al-Foua et Kafraya (Syrie), la population assiégée et affamée manifeste (en cette journée internationale d'Al-Quds), et les combattants et Résistants sont prêts à verser leur sang sur tous les fronts pour ce jour (inéluctable) où Al-Quds et la Palestine seront restituées à leurs habitants, à leurs propriétaires et à leur Communauté (musulmane).

vendredi 15 juin 2018

Que pense Vladimir Poutine de l'Affaire Weinstein et des mouvements #MeToo / #BalanceTonPorc ?

Réponse aux questions des journalistes après la Ligne Directe, 7 juin 2018.


Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au blog, à la chaine Vimeo et à la page Facebook)



Transcription : 

[...] Journaliste : Il y a quelque temps, il y a eu un tollé autour d'un incident impliquant le député de la Douma d'Etat et chef du Comité des affaires internationales, Leonid Slutsky.

Vladimir Poutine
: De quoi s'agissait-il?

Journaliste : Plusieurs femmes journalistes l'ont accusé de harcèlement sexuel à leur encontre, en s'exprimant elles-mêmes, publiquement et non anonymement. Il y a eu un tollé dans les médias et plus tard, l'affaire a été traitée par la Commission de la Douma sur l'Éthique, et, à en juger par la transcription, qui a été divulguée aux médias, la commission n'a même pas essayé d'aller au fond des choses.

Bachar al-Assad sur le rôle de la Russie en Syrie et la question des S-300

Interview du Président Bachar al-Assad avec la tabloïd britannique Mail on Sunday, le 10 juin 2018.

Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au blog, à la chaine Vimeo et à la page Facebook)


Transcription :

[...] Journaliste : La Russie semble prendre beaucoup de décisions en Syrie, que ce soit au sujet des troupes étrangères qui se retirent ou des accords conclus avec Israël sur le sud de la Syrie, jusqu'aux armes que vous pouvez ou ne pouvez pas avoir. Est-ce que la Russie décide maintenant pour vous ?

Bashar al-Assad : Syrian-Iranian Relation Strategic, Strongest Response to Israel is Striking its Terrorists in Syria (Full transcript)

jeudi 14 juin 2018

Yémen : Les États-Unis donnent leur feu vert au génocide

Par Moon of Alabama

Publié le 11 juin 2018 sous le titre Yemen – U.S. Grants Approval For Genocide

Traduit de l’anglais par Dominique Muselet




Le génocide au Yémen va commencer demain. Huit millions de Yéménites sontdéjà au bord de la famine. Dix-huit millions de Yéménites sur vingt-six vivent dans le centre montagneux (en vert) qui est sous le contrôle des Houthis et de leurs alliés. Ils sont encerclés par les forces saoudiennes, les forces des Émirats arabes unis et leurs mercenaires. Il y a peu d’agriculture. La seule ligne d’approvisionnement en provenance de l’extérieur sera bientôt coupée. Les gens vont mourir de faim.

mardi 12 juin 2018

Vladimir Poutine : une 3e guerre mondiale renverrait l'humanité à l'âge de pierre

Ligne Directe avec Vladimir Poutine, 7 juin 2018.


Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au blog, à la chaîne Vimeo et à la page Facebook)


Transcription :

[...] Journaliste : Nous recevons un SMS vous demandant: 'Y aura-t-il une Troisième Guerre Mondiale?'

Vladimir Poutine : Vous savez, si vous vous souvenez de ce qu'a dit Einstein, je crois qu'il a dit qu'il ne savait pas avec quelles armes serait menée la Troisième Guerre Mondiale, mais que la Quatrième Guerre Mondiale se ferait avec des pierres et des bâtons. Cela signifie qu'une Troisième Guerre mondiale pourrait mettre fin à la civilisation telle que nous la connaissons. Comprendre cela devrait nous empêcher de mener des actions extrêmes et dangereuses sur la scène internationale qui pourraient menacer la civilisation moderne.

dimanche 10 juin 2018

Bachar al-Assad : Israël est en panique face à la défaite de ses terroristes bien-aimés

Interview avec Russia Today, 31 mai 2018.


Traduction : Sayed Hasan (Abonnez-vous au blog, à la chaine Vimeo & à la page Facebook


Transcription : 

Question : En ce qui concerne la reprise des territoires, il semble inexplicable qu'à chaque fois que vous éliminez une menace, par exemple dans la Ghouta, une autre menace semble se matérialiser, et cela s'est produit de manière répétée. Maintenant, nous avons le ministre israélien de l'Energie qui menace que son pays puisse, selon ses dires, "vous liquider, vous et votre gouvernement." Avez-vous peur, et comment considérez-vous cette menace ?

Hassan Nasrallah: our experience in Syria will enable us to liberate Palestine

Interview with Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on August 19, 2016

Translation: unz.com/sayedhasan


Transcript:

[...] Journalist: With an ally such as ISIS, criminals such as ISIS, [Israel] must be quite at ease, Sayed.

Sayed Hassan Nasrallah: But they are certainly not at ease, at least they, the Israelis, are betting on ISIS and all this takfiri project in the region... but in any case they know, the Israelis, the Americans, and all those who use the takfiris, that this project has no future. I tell you, and I also reassure everyone through this interview. This project has no future.

vendredi 8 juin 2018

Hassan Nasrallah dénonce le Maroc et rend hommage à l'Algérie

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 25 mai 2018, à l'occasion de la commémoration du 18e anniversaire de la Libération du Liban.

Traduction : Sayed Hasan (Abonnez-vous au blog, à la chaine Vimeo & à la page Facebook



Transcription :

[...] Même (la tentative américaine) d'isolement régional (du Hezbollah sera vaine). Le fait que tel pays n'ait pas de liens avec nous, que tel autre rompe ses relations avec nous, que tel autre encore trouve mille prétexte mensongers (pour nous accuser), comme l'a fait le Maroc il y a quelques semaines sans aucune base de vérité. (Le Maroc) a dit que le ministre des Affaires étrangères marocain s'est rendu en Iran, et qu'il a présenté un dossier au ministre des Affaires étrangères iranien au sujet de l'implication du Hezbollah avec le Front Polisario. Le ministre des Affaires étrangères iranien avait promis de me tenir informé, ce qu'il a fait. J'ai demandé où est le dossier, mais il n'y a aucun dossier ! Le ministre des Affaires étrangères marocain n'a même pas fourni un bout de papier, alors qu'ils ont prétendu avoir fourni des preuves, des documents, mais il a refusé de donner ne serait-ce que la feuille... Il avait une feuille entre ses mains, sur laquelle il lisait (au ministre iranien) des noms (de membres du Hezbollah soi-disant impliqués avec le Polisario) : untel, untel, untel, untel. (Le ministre iranien) a demandé la feuille, mais (le ministre marocain) a refusé. Même cette feuille (qu'il lisait), il a refusé de la donner !

Hassan Nasrallah on Israeli Warmongering & US Sanctions: Hezbollah Stronger than Ever, Resistance Not For Sale

Speech of Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on May 25, 2018, on the occasion of the commemoration of the 18th anniversary of the Liberation of Lebanon.

Translation: unz.com/sayedhasan




Transcript:

In Any Upcoming War, Hezbollah will Surely Defeat Israel 

[...] Despite all the intimidation, all the threats, all the blockades, (despite the inscriptions on the) lists of terrorist organizations, the (campaigns of) defamation, all these efforts (to weaken Hezbollah and diminish its popularity in Lebanon) have been in vain. Therefore, we have a community, a people who, prior to 2000, were worthy of victory, and that is why God granted us victory (on May 25, 2000), and He gave us the victory of 2006, and we remain, by the grace of God, the strongest and the most glorious, because we are worthy of it.

Hassan Nasrallah denounces Morocco and pays tribute to Algeria & Soudan

Speech of Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on May 25, 2018, on the occasion of the commemoration of the 18th anniversary of the Liberation of Lebanon.

Translation: unz.com/sayedhasan


Transcript: 

[...] Even (the US attempt) to isolate (Hezbollah) in the region (will be in vain). The fact that such country has no links with us, that another breaks relations with us, than another yet (accuses us) under a thousand false pretexts, as did Morocco just a few weeks ago without any basis of truth.

Hassan Nasrallah on US Sanctions: Resistance in Lebanon and Palestine Not For Sale

Speech of Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on May 25, 2018, on the occasion of the commemoration of the 18th anniversary of the Liberation of Lebanon.

Translation: unz.com/sayedhasan


Transcript:

[...] (First, the US are exerting) pressure on our popular base to punish it (for its support for Hezbollah), psychological, moral, financial, economic pressures, meant to dislocate, reduce and weaken it.

Second, (there is pressure on) our friends and allies to scare them and induce them to distance themselves (from us), because of fears (of sanctions).

Hassan Nasrallah sur les sanctions US : la Résistance au Liban et en Palestine n'est pas à vendre

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 25 mai 2018, à l'occasion de la commémoration du 18e anniversaire de la Libération du Liban.

Traduction : Sayed Hasan (Abonnez-vous au blog, à la chaine Vimeo & à la page Facebook)  



Transcription : 

[...] (Premièrement, nous faisons donc face à) des pressions sur notre base populaire pour la punir (de son soutien au Hezbollah), des pressions psychologiques, morales, financières, économiques, visant à la disloquer, à la diminuer, à l'affaiblir.

Deuxièmement, (des pressions sont exercées sur) nos amis et nos alliés pour leur faire peur et qu'ils commencent à prendre leurs distances (avec le Hezbollah), du fait des craintes (de sanctions).

lundi 4 juin 2018

Hassan Nasrallah: In Any Upcoming War, Hezbollah will Surely Defeat Israel

Speech of Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on May 25, 2018, on the occasion of the commemoration of the 18th anniversary of the Liberation of Lebanon.

Translation: unz.com/sayedhasan


Transcript:

[...] Despite all the intimidation, all the threats, all the blockades, (despite the inscriptions on the) lists of terrorist organizations, the (campaigns of) defamation, all these efforts (to weaken Hezbollah and diminish its popularity in Lebanon) have been in vain. Therefore, we have a community, a people who, prior to 2000, were worthy of victory, and that is why God granted us victory (on May 25, 2000), and He gave us the victory of 2006, and we remain, by the grace of God, the strongest and the most glorious, because we are worthy of it.

dimanche 3 juin 2018

Hassan Nasrallah : dans toute prochaine guerre, le Hezbollah vaincra assurément Israël

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 25 mai 2018, à l'occasion de la commémoration du 18e anniversaire de la Libération du Liban.

Traduction : Sayed Hasan (Abonnez-vous au blog, à la chaine Vimeo & à la page Facebook


Transcription :

[...] Malgré toutes les intimidations, toutes les menaces, tous les blocus, (malgré les inscriptions sur les) listes des organisations terroristes, les (campagnes de) diffamation, tous ces efforts (pour affaiblir le Hezbollah et faire diminuer sa popularité au Liban) ont été vains. Par conséquent, nous sommes face à une communauté, à des gens, à un peuple qui, déjà avant 2000, était digne de la victoire, et c'est pourquoi Dieu nous a accordé la victoire (du 25 mai) 2000, et Il nous a accordé la victoire de 2006, et nous restons encore, par la grâce de Dieu, les plus forts et les plus glorieux, car nous en sommes dignes.

Bashar al-Assad: Israel in Panic over Losing its Beloved ISIS Terrorists

Interview to RT, May 31, 2018


Transcript:

Question: But with regards to retaking territories, it seems inexplicably whenever you eliminate one threat, say, be in Ghouta, another threat seems to materialize, and this has happened repeatedly. Now, we have the Israeli energy minister who is threatening that his country could, quote, “liquidate you and your government.” Are you afraid, and how do you take that threat?

Emmanuel Macron à Vladimir Poutine : ‘Moi pas avoir peur de Trump, moi grand garçon !’

Forum de Saint-Petersbourg, 24 mai 2018.




Transcription :

Emmanuel Macron : [...] Je crois dans la politique étrangère de la France qui est une politique fondée sur l'indépendance. Et il y a des sujets sur lesquels nous avons une alliance forte avec les Etats-Unis d'Amérique, en matière de sécurité collective, et où nous travaillons remarquablement bien, ce qui fait que moi, je dois constamment parler avec le Président Trump, et nous avons cette relation très forte. Il y a des sujets sur lesquels nous avons des désaccords, et il n'y a pas d'alignement systématique. [...]  

dimanche 27 mai 2018

Poutine à Macron : ‘N'aie pas peur de Trump, Emmanuel, la Russie protégera l'Europe !’

Vladimir Poutine au Forum de Saint-Petersbourg, le 24 mai 2018.

Source : Russia Insight



Transcription :

Vladimir Poutine : [...] Bien sûr, nous ne pouvons pas être satisfaits du niveau et de la nature des relations russo-américaines. Nous sommes prêts à ce dialogue. M. Trump a proposé une réunion spécifique. Eh bien, jusqu'à présent, ça n'a pas marché. De nombreux problèmes se posent. Cependant, nous sommes prêts à mener ce dialogue substantiel. Je pense qu'il est temps de l'avoir sur beaucoup de dossiers.

Hassan Nasrallah : Trump, Netanyahou et Ben Salmane sont des dirigeants en sursis

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 14 mai 2018, à l’occasion de la commémoration du deuxième anniversaire de la mort du Commandant du Hezbollah Sayed Moustafa Badreddine.
Transcription :

[...] (Enfin), la Palestine, qui est la question (la plus) importante — j'en parle rapidement, car tout ce que nous avons évoqué concerne la Palestine. Demain (15 mai) est le 70e anniversaire de la Nakba (‘catastrophe, désignant l'exil forcé des Palestiniens en 1948), la Nakba de la Palestine, et même la Nakba des Arabes, des musulmans et de la Communauté (musulmane), et bien plutôt la Nakba de l'humanité. Ce qui s'est produit il y a 70 ans et s'est perpétué durant 70 années est une marque de honte (gravée au fer rouge) dans l'histoire et sur le front de tous les hommes, de tous les Etats et dirigeants du monde, ainsi que de toutes les organisations internationales dans le monde. Et cela se perpétue jusqu'à aujourd'hui même : ce qui se passe aujourd'hui à Gaza des dizaines de martyrs, plus de mille blessés est une continuation de ce qui s'est passé il y a 70 ans.

Hassan Nasrallah: Trump, Netanyahu and Bin Salman want to liquidate the Palestinian cause

Speech of Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on May 14, 2018, commemorating the second anniversary of the death of Hezbollah Commander Sayed Moustafa Badreddine.

Translation : unz.com/sayedhasan


Transcript:

[...] (Finally), Palestine, (the most) important question —I will be brief because everything we said before had to do with Palestine. Tomorrow (May 15) is the 70th anniversary of the Nakba ('catastrophe', designating the forced exile of Palestinians in 1948), the Nakba of Palestine, or rather the Nakba of Arabs, Muslims and the (Muslim) Community, and even the Nakba of humanity. What happened 70 years ago and has continued for 70 years is a badge of shame (branded with a hot iron) in History and on the forehead of all mankind, of all States and world leaders, as well as all international organizations in the world. And it continues to this very day: what is happening today in Gaza —tens of martyrs, over a thousand injured— is a continuation of what happened 70 years ago.

vendredi 18 mai 2018

Hassan Nasrallah : la riposte syrienne a ébranlé Israël et brisé son prestige

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 14 mai 2018, à l’occasion de la commémoration du deuxième anniversaire de la mort du Commandant du Hezbollah Sayed Moustafa Badreddine.



Transcription :

[...] Le deuxième point que je veux évoquer, et qui va également nous amener à la Palestine, est la confrontation récente en Syrie qui s'est produite il y a quelques jours dans le Golan avec l'ennemi israélien. Dans les jours précédents, a eu lieu une confrontation de la plus haute importance en Syrie. On la désigne (dans les médias) comme « la nuit des missiles. » Très bien, disons donc la nuit des missiles. Ce qui s'est passé durant cette nuit et jusqu'à l'aube fut de la plus haute importance, et les implications dans la lutte israélo-arabe, la lutte contre l'ennemi et les développements dans la région (sont immenses).

Hassan Nasrallah: Syrian strikes in Golan frightened Israel and shattered its prestige

Speech of Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on May 14, 2018, commemorating the second anniversary of the death of Hezbollah Commander Sayed Moustafa Badreddine.

Translation : unz.com/sayedhasan


Transcript: 

[...] The second point I want to mention, and which will also lead us to Palestine, is the recent confrontation in Syria which occurred a few days ago in the Golan Heights against the Israeli enemy. A few days earlier, there was a confrontation of the utmost importance in Syria. It is referred to (in the media) as ‘the night of the missiles. Okay, so let us call it the night of the missiles.

jeudi 17 mai 2018

Hassan Nasrallah : Trump ne se soucie que des intérêts américains et israéliens

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 14 mai 2018, à l’occasion de la commémoration du deuxième anniversaire de la mort du Commandant du Hezbollah Sayed Moustafa Badreddine.
 

Traduction : http://sayed7asan.blogspot.fr


Transcription :  

[...] Après cette introduction consacrée à notre très cher commandant [martyr Sayed Moustafa Badreddine, tué au combat en Syrie le 13 mai 2016], je vais parler des dossiers dont, incidemment, il était responsable.

Le premier point – je vais essayer d’être aussi bref que possible [pour les points que je veux aborder, à savoir 1/ le retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien, 2/ l’affrontement récent entre la Syrie et Israël et 3/ les événements récents en Palestine occupée].

Hassan Nasrallah: Trump only cares about US and Israeli interests

Speech of Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on May 14, 2018, commemorating the second anniversary of the death of Hezbollah Commander Sayed Moustafa Badreddine.

Translation : unz.com/sayedhasan


Translation:

[...] After this introduction devoted to our beloved commander [the martyr Sayed Moustafa Badreddine, killed in Syria on 05.13.2016], let us talk about the files which, incidentally, he was responsible of.
 

The first point — I'll be as brief as possible [with the 3 points I want to address, namely the US withdrawal from the Iranian nuclear deal, the confrontation between Syria and Israel and the events in occupied Palestine].

Discours du Prophète (saas) sur le mois béni de Ramadan / Invocations

L'Imam Reda (as), citant la chaîne de transmission de sa lignée paternelle, rapporte de l'Imam Ali (as) : « Un jour, le Prophète (saas) nous a tenu les propos suivants :


« O gens ! Le mois de Dieu est arrivé à vous avec la Bénédiction, la Miséricorde et le Pardon. C'est le meilleur des mois pour Dieu, ses jours sont les meilleurs des jours, ses nuits les meilleures des nuits, ses heures les meilleures des heures.

lundi 14 mai 2018

« On les aura prévenus ! » Discours de Netanyahu devant la nation juive (Norman Finkelstein)

Le 13 mai 2018



Nous, l'Etat d'Israël, venons de lâcher des messages d'alerte sur Gaza :

Ne manifestez pas demain !

Peuple de Gaza,
 
Vous devez le comprendre :
 
Vous êtes des untermenschen ! [sous-hommes, terme de l'idéologie nazie]
 
Vous êtes destinés soit à être nos esclaves, soit à être exterminés.

dimanche 13 mai 2018

Norman Finkelstein sur l'assaut meurtrier d'Israël contre les manifestants non-violents à Gaza

Interview de Norman Finkelstein par The Real News, le 11 mai 2018.

Norman Finkelstein affirme que les forces israéliennes ont mené une agression meurtrière contre des manifestants non-violents de la Grande Marche du Retour de Gaza parce que la protestation non-violente menace non pas Israël, mais son occupation.




Transcription :

Aaron Maté : Vous êtes sur The Real News, je suis Aaron Maté. Le 15 mai 2018 sera le point culminant de la Grande Marche du Retour, dans laquelle depuis maintenant plusieurs semaines, les Palestiniens ont manifesté près de la frontière de Gaza, revendiquant leurs droits fondamentaux, la fin du blocus israélien et le droit de retourner dans leurs maisons desquelles ils ont été expulsés en 1948. Chaque semaine, Israël a ouvert le feu sur ces manifestants, tuant au moins 40 Palestiniens et en blessant des milliers d'autres. 

Hassan Nasrallah : Israël se dirige-t-il vers une guerre régionale ?

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, le 7 mai 2018, suite à la tenue des élections législatives (remportées par le Hezbollah et ses alliés).

Traduction : http://sayed7asan.blogspot.fr 


Activez les sous-titres français dans le menu en haut à droite

Transcription :

[...] Nous estimons que la composition de la nouvelle Chambre des députés  [suite aux élections parlementaires du 6 mai] constitue une garantie et une grande force pour la  protection de ce choix stratégique [la Résistance], et pour la protection de l'équation en or,  Armée-Peuple-Résistance, qui est selon  nous celle qui, dans les conditions actuelles, étant donnée la situation de la région, l'équilibre  des forces en présence et les développements actuels, est jusqu'à présent la seule qui  puisse se charger de protéger le pays, surtout que maintenant, nous allons revenir  aux nouveaux défis, à la question du pétrole et  du gaz, de la (délimitation de la) frontière maritime ; et selon certaines informations, Israël a menacé  de commencer à construire le mur sur des territoires libanais, que nous considérons comme libanais, même si les Nations Unies font comme s'il s'agissait de territoires « disputés ». En fin de compte, seule cette équation peut protéger le pays face à  ces circonstances et à ces données.

Hassan Nasrallah: Is Israel heading towards a regional war?

Speech by Hezbollah Secretary General Sayyed Hassan Nasrallah on May 7, 2018, after the legislative elections in Lebanon (won by Hezbollah and its allies).

Translation: unz.com/sayedhasan


Transcript: 
 
[...] We believe that the composition of the new Parliament [following the May 6 elections] is a guarantee and a great force for the protection of this strategic choice [Resistance] and for the protection of the gold equation Army-People-Resistance, which we believe is the only one that, under current conditions, given the situation in the region, the balance of forces and developments, it is so far the only one that can protect the country, especially now that we are going back to the new challenges, the question of oil and gas, the maritime boundary, etc. And according to reports, Israel has threatened to start building the wall on Lebanese territory, on land which we consider Lebanese, even if the United Nations considers it disputed. Ultimately, it is this equation that can protect the country in such circumstances.

samedi 12 mai 2018

La Syrie impose de nouvelles règles de confrontation à Israël

Dans la nuit de mercredi 9 à jeudi 10 mai 2018, un échange de frappes sans précédent a eu lien entre Israël et la Syrie. Les médias dominants, ainsi que certains médias « alternatifs » comme Russia Today (ou même Mediapart, pour les ingénus qui le classeraient dans cette catégorie), se sont empressés de relayer la version des faits de l’armée israélienne, selon laquelle l’entité sioniste aurait « riposté » à une « attaque iranienne menée par la Force Al-Quds des Gardiens de la Révolution » consistant en un tir de « vingt roquettes » contre des positions israéliennes dans le Golan occupé, dont quatre auraient été « interceptées par le Dôme de Fer » israélien et les autres se seraient « écrasées en territoire syrien », aucun dégât n’étant recensé en Israël. Israël aurait répondu à cet « acte d’agression » inédit par une « opération de grande envergure » qui aurait détruit « l’ensemble de l’infrastructure iranienne en Syrie », afin de dissuader la République Islamique de toute velléité de frappe future.

vendredi 11 mai 2018

Syria Imposes New Rules of Engagement on Israel

On Thursday 10th May 2018, an unprecedented exchange of strikes happened between Israel and Syria. The mainstream media, as well as some “alternative” media like Russia Today, were quick to relay the Israeli army version, according to which the Zionist entity “retaliated” to an “Iranian attack by Revolutionary Guards’ Al-Quds Force” consisting of “twenty rockets” fired at Israeli positions in the occupied Golan, four of which were “intercepted by the Iron Dome” and the others “crashed into Syrian territory”, no damage being recorded in Israel. Israel has reportedly responded to this unprecedented “act of aggression” by a “large-scale operation” that would have destroyed “the entire Iranian infrastructure in Syria”, in order to deter the Islamic Republic from any stray impulse of future strikes.

jeudi 10 mai 2018

Vladimir Poutine au défilé de la Victoire : c'est l'URSS qui a vaincu le nazisme

Discours de Vladimir Poutine à la parade militaire marquant le 73e anniversaire de la Victoire de l'URSS sur le nazisme, le 9 mai 2018.

Source : http://en.kremlin.ru/events/president/news/57436 (Subtitled by Russia Insight)


Transcription :

Chers citoyens de Russie, anciens combattants, soldats et marins, sergents et sergents-chefs, adjudants et adjudants-chefs, officiers, généraux et amiraux,

Félicitations en ce Jour de la Victoire !

Cette fête a toujours été et sera toujours le jour le plus cher et le plus sacré pour chaque famille, pour tout notre immense pays, une journée de fierté nationale et d’infaillible mémoire éternelle.

Vladimir Putin on Victory Day: USSR defeated the Nazis

Vladimir Putin Speech at the military parade marking the 73rd anniversary of Victory in the Great Patriotic War of 1941–1945. May 9, 2018.
Sourcehttp://en.kremlin.ru/events/president/news/57436 (Subtitled by Russia Insight)


Transcript:
Citizens of Russia,
Veterans, soldiers and seamen, sergeants and master sergeants, warrant officers and chief warrant officers, officers, generals and admirals,
Congratulations on Victory Day!
This holiday has always been and will always be the dearest, most sacred day for each family, for all our huge country, a day of national pride and eternal unfailing memory.

mardi 8 mai 2018

Discours de Vladimir Poutine lors de la cérémonie d'investiture à la Présidence de la Fédération de Russie

Discours du Président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine lors de la cérémonie de son investiture — Moscou, le 7 mai 2018

Cliquer sur cc pour activer les sous-titres français

Transcription : 

Chers citoyens russes, Mesdames et Messieurs, Chers amis,

Je salue tous les citoyens de notre grande Patrie et tous nos concitoyens résidant à l'étranger, tous ceux qui regardent ou écoutent la retransmission de cette cérémonie solennelle, tous ceux qui sont présents ici, dans les salles historiques du Kremlin et sur la place déjà ancienne des Cathédrales.

En ces instants, alors que je prends mes fonctions de Président de la Russie, je mesure avec gravité la responsabilité colossale qui est la mienne envers chacun d'entre vous, envers tout notre peuple multiethnique, envers la Russie, pays de victoires et de réalisations grandioses, envers l'histoire millénaire de l'État russe et envers nos ancêtres. Leur courage, leur travail inlassable, leur unité invincible, leur attachement sacré à leur terre natale sont un exemple éternel de dévouement à la Patrie.

lundi 7 mai 2018

Vladimir Putin's Inauguration Address as President of Russia

Vladimir Putin has been inaugurated as President of Russia in a ceremony that took place on May 7, 2018 at the Grand Kremlin Palace. 


Activate English subtitles in the upper right menu

Transcript: 

Citizens of Russia, ladies and gentlemen, friends,

I salute all the citizens of our great nation and compatriots living abroad, all those who are watching the broadcast of this ceremony and all those present here today, in the historic halls of the Kremlin and on the ancient Cathedral Square.