Facebook / Videos in ENGLISH: unz.com/sayedhasan / Vidéos en FRANCAIS : vimeo.com/sayedhasan

jeudi 11 janvier 2018

Hassan Nasrallah appelle à une Intifada sur les réseaux sociaux en défense d'Al-Quds (Jérusalem)

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 7 décembre 2017, suite à la décision de Donald Trump de reconnaître Al-Quds (Jérusalem) comme capitale d’Israël 

Traduction : http://sayed7asan.blogspot.fr



Transcription :



[…] En ce qui concerne notre position (face à la décision de Trump au sujet d’Al-Quds / Jérusalem), je souhaite énoncer certaines (actions recommandées) que je vais classer en deux parties.

La première partie concerne la protestation contre cette décision. (D’un côté), toute forme de protestation, de condamnation, de dénonciation, d’opposition, de refus, d’annonce de rejet face à cette agression américaine ouverte et à cette mesure dangereuse, et, d’un autre côté, toute annonce de solidarité, de soutien, du fait qu’on se tient aux côtés de la Palestine, du peuple de Palestine et de la cause d’Al-Quds (Jérusalem) qu’elle est importante pour nous tous, est notre responsabilité et nous concerne tous, constituent des actions indispensables, et c’est le moindre degré de foi (de lutte).


Peut-être que quelqu’un demandera à quoi servent les paroles, mais non, il est nécessaire et indispensable de s’exprimer, c’est le moindre degré de foi. Que personne ne dévalorise ou n’amenuise (l’importance) des prises de position, des déclarations, des discours et de toutes les formes de dénonciation et de protestation dont je vais parler dans un instant. Ces actions sont indispensables. Bien sûr, il faut faire davantage, mais si certains ne font pas plus, cette responsabilité qui s’impose à nous tous ne nous en est pas moins imposée.

Toutes les formes de protestation, de condamnation, de rejet, de dénonciation et d’opposition doivent être perçus par l’administration américaine et ressentis par l’entité usurpatrice (d’Israël) à travers l’ensemble du monde arabe et musulman et même dans le monde entier.

Pour donner quelques exemples, aujourd’hui, par exemple, les réseaux sociaux : une personne est posée chez elle, personne ne va lui tirer dessus comme cela se passe maintenant au coeur de la Palestine, personne ne lui créera d’ennuis ni rien du tout. La moindre des choses, l’action la plus modeste pour quiconque est concerné par cette question, pour tout homme libre et digne dans le monde, et pas seulement dans le monde arabo-musulman, et durant les jours et même les semaines à venir, si chaque jour, tous ceux qui sont sur les réseaux sociaux condamnent Trump et ce qu’il a fait, et confirment qu’Al-Quds (Jérusalem) est la capitale éternelle de l’Etat de Palestine, et refusent la judaïsation d’Al-Quds, etc., s’ils expriment cette prise de position, si par exemple des centaines de millions de Tweets sont émis, des centaines de millions de prises de position sur les réseaux sociaux, ce durant des jours et des semaines, cela se reflètera sur l’administration américaine et l’entité sioniste en transformant la joie en amertume, et ils réaliseront qu’ils font face à une opinion publique très grande et très forte. Et qu’aurons-nous fait (pour obtenir ce résultat) ? On ne sera pas descendu sous la neige, on n’aura pas offert nos poitrines aux balles. De manière très simple, en toute simplicité, (par des posts quotidiens sur les réseaux sociaux), et je le dis clairement, c’est le moindre degré de foi, c’est le moindre de nos devoirs : tout homme, toute femme, tout jeune homme et toute jeune fille, dans le monde arabo-musulman et dans le monde entier, chaque jour, doivent simplement prendre position, publier leur position sur les réseaux sociaux. C’est l’une des opportunités que nous offrent aujourd’hui les réseaux sociaux. L’administration de ces réseaux ne parviendra pas à (tous) les supprimer lorsqu’elle en trouvera des centaines de millions, des dizaines de millions pour le moins. C’est quelque chose qu’on peut faire, c’est une des possibilités qui s’offrent à nous. Cette nuit, demain, à chaque heure, c’est une possibilité qui s’offre à nous. Et tout jeune homme et jeune fille, tout homme et toute femme doivent considérer que c’est un devoir impérieux qui s’impose à eux, le moindre des devoirs ces jours-ci envers la Palestine.

Il faut donc publier des déclarations et prises de position dans tout le monde arabo-musulman (et au-delà) : simples particuliers, personnalités, organisations concernées, savants, penseurs, médias, élites, professions libérales, syndicats, écoles, universités, associations, tout ce que nous avons en fait de cadres, partis, mouvements, forces politiques, tout ce que nous avons en fait de cadres et d’organisations sociales, culturelles, médiatiques, politiques, à travers le monde entier et le monde arabo-musulman, doivent publier des déclarations et annoncer leur position. Ils n’ont pas le droit de rester silencieux.

Et personne ne doit se comporter en se disant « Si je m’exprime, ça va changer quoi ? » Si tu es le seul à m’exprimer, peut-être (que ça ne changera rien). Si je suis le seul à m’exprimer, peut-être (que ça ne changera rien). Mais si nous nous exprimons tous, si nous condamnons, dénonçons, refusons et protestons tous, et si nous confirmons tous l’identité culturelle d’Al-Quds (Jérusalem), alors cela aura un poids considérable et très important. Il faut donc publier (massivement) des déclarations et prises de positions.

(Il faut) organiser des rencontres, des réunions, des appels, des conférences, des rassemblements pour exprimer cette position. (Il faut) que des manifestations et des sit-ins soient organisés. Et aujourd’hui le peuple palestinien, depuis hier, a précédé (tout le monde dans les manifestations). Aujourd’hui (même), il y a des confrontations, des blessés. Je ne sais pas s’il y a déjà des martyrs.

Lorsque nous manifestons, que tu manifestes, qu’untel et untel manifestent, dans le monde arabe, dans le monde musulman et également dans les (autres) capitales du monde, au sein des communautés arabes et musulmanes, Trump va regarder la situation ébahi et se dire « Dans quel pétrin, dans quel guêpier, je me suis fourré ? Je vais droit dans le mur ! Ceux qui m’ont dit qu’il n’y aura aucune réaction dans le monde (m’ont trompé). » Qui a dit que ces manifestations, si elles se produisent, et elles se produiront si Dieu le veut dans bien des endroits, ne portent pas de message ? Elles transmettent un très fort message face à cette agression et comportent un message de soutien très fort pour le peuple palestinien qui se tient aujourd’hui sur la première ligne de défense d’Al-Quds (Jérusalem), des lieux saints et de la Palestine. […]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire