Abonnez-vous à la chaîne Vimeo Follow me on the Unz Review

samedi 30 juin 2018

Bachar al-Assad : L'Occident n'aura aucun rôle dans l'avenir de la Syrie

Interview de Bachar al-Assad avec la chaîne TV russe NTV, 24 juin 2018. 

Source : https://sana.sy/en/?p=140830  

Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au Blog et à la Page Facebook)

Activer les sous-titres dans le menu en haut à droite


Transcription : 

[...] Journaliste : Qu'attendez-vous de la Russie à cet égard ? Vous avez tant d'acteurs (présents en Syrie) à propos desquels vous avez affirmé qu'ils devraient tous quitter la Syrie, et que la nation syrienne demandera un jour à tout le monde de quitter ce terrain. Qu'attendez-vous de la Russie à cet égard ? Parce que nous sommes des alliés, nous sommes amis depuis...

'Hostages and Puppets': No more Statesmen in the West, says Assad

President Assad's interview with the Russian NTV Channel on June 24, 2016.

Source : https://sana.sy/en/?p=140830


Transcript:

Journalist: One of the main players is the United States, and Trump made his meeting in Singapore with Kim. Recently, Iran told that we will never meet with Trump because Kim is not Muslim; he doesn’t understand what’s going on, we will never talk to Trump ever. Will you, if it will be necessary, meet Trump directly or indirectly? Do you think it’s necessary for you to talk to Trump?

Conférence de presse de Maria Zakharova, porte-parole du Ministère russe des Affaires étrangères

Moscou, 28 juin 2018

Sur le déroulement de la Coupe du Monde de football

La Coupe du Monde de football bat son plein, la phase de groupe prend fin. Nous suivons tous de près la compétition et supportons, avant tout, le beau jeu. A mon avis, tout le monde sait déjà à quel point les sélections, les entraîneurs et ceux qui organisent le travail et le séjour des équipes nationales apprécient l'organisation de la Coupe du Monde en Russie.

vendredi 29 juin 2018

Bashar al-Assad: The West will have no Role in the Future of Syria

President Assad's interview with the Russian NTV Channel on June 24, 2016.




Transcript:

[...] Journalist: What do you expect from Russia in this case? Because you have so many players whom you told should all leave Syria, you told that the Syrian nation one day will ask everybody to leave this ground. What do you expect Russia in this case? Because we are allies, we are friends.

Briefing by Foreign Ministry Spokesperson Maria Zakharova

Moscow, June 28, 2018


FIFA World Cup

The 2018 FIFA World Cup is in full swing and its group stage is coming to a close. We are all following it closely and are primarily interested in good play. I don’t think it makes sense questioning how the teams, coaches and the people who are organising their work and stay have assessed what they have seen in Russia.

mercredi 27 juin 2018

Bachar al-Assad révèle les véritables raisons de la guerre en Syrie

Interview de Bachar al-Assad avec la chaîne TV russe NTV, 24 juin 2018


Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au Blog, à la chaîne Vimeo et à la Page Facebook)

Activez les sous-titres dans le menu en haut à droite

Transcription :

Journaliste : Monsieur le Président, nous pouvons maintenant récapituler les événements, parce que Daech est presque vaincu, la ville de Damas est presque (totalement) en sécurité, et elle est sous contrôle des forces gouvernementales, et jusqu'à présent, vous menez des opérations militaires dans le sud et à l'est. Pourriez-vous me dire maintenant, en tant que Président et en tant que médecin de formation, comment vous avez pu manquer (d'identifier) les premiers symptômes de cette guerre, les premiers symptômes de cette invasion dans votre pays, parce que vous appelez cela une invasion ? Que s'est-il passé ?

mardi 26 juin 2018

Bashar al-Assad Reveals the Real Causes of the War in Syria

President Assad's interview with the Russian NTV Channel on June 24, 2016.



Transcript:

Journalist: Mr. President, now we can make the summary of some situations, because the ISIS is almost defeated, Damascus is almost safe and it’s under control of governmental forces, and so far, you have some operation in the south and in the east. Could you tell me now, as a President by career, and as a doctor by education, what was it… how you could miss the first symptoms of this war, first symptoms of this invasion to your country, because you call it invasion. What was it?

lundi 25 juin 2018

Après avoir échoué en Irak, en Syrie, au Liban et au Yémen, l’Arabie saoudite cherche à remporter une « victoire » en Palestine

Par Elijah J. Magnier, le 24 juin 2018  

Traduction : Daniel G.
 

L’Arabie saoudite cherche à remporter une « victoire » après les échecs répétés de sa politique étrangère au Moyen-Orient. En Syrie, la monarchie pétrolière n’a pas réussi à faire tomber le régime, malgré les dizaines de milliards de dollars dépensés à cette fin. Elle a fait sortir les djihadistes de leurs prisons et a facilité leur déplacement au Levant pour faire de la Syrie un « État en déliquescence » qui aurait été incapable de s’opposer à l’expansion du wahhabisme et d’Israël. Au Yémen, plus de 40 000 personnes ont été tuées par les bombardements aveugles des Saoudiens et des Émiratis contre le pays musulman le plus pauvre du Moyen-Orient. Résultat : 22 millions de personnes ont de toute urgence besoin d’aide humanitaire, selon le Programme alimentaire mondial des Nations Unies. En Irak, le gouvernement central à Bagdad est parvenu à éviter la partition de la Mésopotamie, ce qui pourrait être la plus grande déception des Saoudiens. Au Liban, les alliés des Saoudiens n’ont pas obtenu la coalition la plus forte aux élections parlementaires, remportées par les alliés de l’Iran. Le seul dossier que les Saoudiens peuvent faire avancer, c’est celui de la Palestine.

‘Otages des lobbies et marionnettes des USA’ : Pour Assad, il n'y a plus d'hommes d'Etat en Occident

Interview de Bachar al-Assad avec la chaîne TV russe NTV, 24 juin 2018.

Source : https://sana.sy/en/?p=140830

Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au Blog et à la Page Facebook)

Extraits précédents : Bachar al-Assad révèle les véritables raisons de la guerre en Syrie et L'Occident n'aura aucun rôle dans l'avenir de la Syrie 

Activez les sous-titres dans le menu en haut à droite

Transcription :

[...] Journaliste : L'un des principaux acteurs (du conflit en Syrie) est les États-Unis, et Trump a tenu sa réunion à Singapour avec Kim [Jong-Un]. Récemment, l'Iran a dit qu'ils ne rencontreront jamais Trump, parce que Kim n'est pas musulman [??? Un tel propos sectaire de la part de l'Iran est impossible et absurde] et qu'il ne comprend pas ce qui se passe, ils ne parleront jamais à Trump. Seriez-vous prêt, s'il le faut, à rencontrer Trump directement ou indirectement ? Pensez-vous qu'il vous est nécessaire de parler à Trump ?

samedi 23 juin 2018

Norman Finkelstein : Israël condamne-t-il les Juifs à un second Holocauste ?

Publié le 23 juin 2016 sous le titre Voici une question pour Israël

Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au Blog, à la chaîne Vimeo et à la Page Facebook)

Selon le droit international, un peuple luttant pour son auto-détermination peut utiliser la force pour obtenir son indépendance. Norman Finkelstein

Pour sa défense, Israël allègue qu'avant de bombarder des zones civiles, l'armée largue des tracts avertissant les habitants de fuir ; et que si les Palestiniens ne tiennent pas compte de l'avertissement et restent sur les lieux [indépendamment du fait qu'aucun recoin de Gaza n'est épargné par Israël], tout le fardeau de la responsabilité leur incombe si et lorsque Israël attaque. 

Dans un discours prononcé le 8 juin 2018 à l'occasion de la Journée internationale d'Al-Quds (Jérusalem), le Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, a déclaré :

Notre discours, le discours du peuple palestinien et le discours des peuples arabes et musulmans, et même le discours de l'Islam — je peux affirmer que c'est là le discours de l'Islam — et le discours de la Résistance est celui-ci : nous ne voulons pas tuer, nous ne voulons pas détruire, nous ne voulons jeter (noyer) personne dans la mer. Nous vous disons de manière très civilisée : embarquez dans vos navires, embarquez dans vos avions, et retournez dans les pays d'où vous êtes venus. En ce qui concerne (la minorité de) Juifs autochtones, qui sont originaires de Palestine, ce sont des habitants de la Palestine et ils pourront y rester. Quant aux envahisseurs, aux occupants, aux colons (sionistes) venus des quatre coins du monde, qu'ils ramassent leurs affaires et s'en aillent. 

Tel est le message de l'Islam, et tel est le message de la Résistance. Tel est le message des peuples de la région. Contrairement à ce que prétend Netanyahou, personne ne veut perpétrer de nouvel Holocauste ou quoi que ce soit de tel. Mais si vous insistez pour perpétuer l'occupation, alors je vous déclare que le Jour de la Grande Guerre dans cette région, quel qu'en soit l'élément déclencheur, approche (à grands pas). Ce jour proche est celui où nous prierons tous à Al-Quds (après la Libération complète de la Palestine).
 
En attendant ce jour, d'une attente positive (active), en nous y préparant, véritablement et avec foi, je vous dis à la Grâce de Dieu, et que la paix de Dieu soit sur vous, ainsi que Sa Miséricorde et Ses Bénédictions.

Les Israéliens ont maintenant été prévenus à l'avance. 

Serait-il juste de dire que les civils israéliens qui refusent de tenir compte de l'avertissement de Nasrallah ne pourront s'en prendre qu'à eux-mêmes si et quand ils sont pris pour cible lors de la ‘Grande Guerre’ à venir ?

« Si le Hamas faisait sauter un bus, comme il le faisait à Tel-Aviv, et déclarait ensuite : ‘Nous avions l'intention de détruire le véhicule, pas de tuer les passagers.’ Les gens riraient. Mais quelle est la différence lorsque Israël lâche une bombe d'une tonne dans une zone densément peuplée de Gaza, comme ils l'ont fait en juillet 2002, et déclarent ensuite : ‘Oh, nous n'avions pas l'intention de tuer des civils, nous voulions juste éliminer un terroriste palestinien.’ » Norman Finkelstein

Norman Finkelstein 

Voir également : 

Hassan Nasrallah: Israel Strives to Conceal Defeat in Syria, Final War to Liberate Palestine is Coming

Speech by Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on June 8, 2018, on the occasion of the International Day of Al-Quds (Jerusalem).

Translation: unz.com/sayedhasan



Transcript:

[...] Today, Al-Quds (Jerusalem) and Palestine, as Imam Khomeini wanted when he instituted the (International) Day of Al-Quds, became a cause of (Islamic) dogma, a cause of faith, outside the (opportunistic) area of ​​politics and the political bazaar, they became a cause of dogma, faith, humanity, truth, values...

samedi 16 juin 2018

Hassan Nasrallah met en garde Israël : la grande guerre de Libération de la Palestine approche

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 8 juin 2018, à l'occasion de la Journée Internationale d'Al-Quds (Jérusalem).

Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au Blog, à la chaîne Vimeo et à la Page Facebook)

Voir l'extrait précédent de ce discours : Israël s'efforce d'occulter sa défaite en Syrie


Transcription : 

[...] O mes frères et sœurs ! Au Liban, nous supporterons toutes les pressions, (l'inscription sur) la liste des organisations terroristes, nous avons déjà beaucoup parlé de la situation du Liban, des menaces israéliennes, j'ai évoqué tout ça le 25 mai, et il est inutile d'y revenir. 

Mais en cette Journée Internationale d'Al-Quds (Jérusalem), je tiens à dire aux Israéliens, aux Palestiniens et aux peuples du monde : de même que nous croyons de manière ferme, décisive et irrévocable, qu'Al-Quds et la Palestine sont des causes justes, nous croyons fermement, en nous basant sur notre foi, sur le Coran, sur notre dogme, et sur les enseignements, expériences et principes de l'Histoire, et sur notre lecture de l'avenir, que cette (ville d'Al-) Quds sera restituée à ses propriétaires légitimes, et que la Palestine sera (complètement) libérée. Et les sophismes de Netanyahou ne leur seront d'aucun secours. 

Hier, Netanyahou a déclaré que l'Imam Khamenei veut à nouveau enrichir de l'uranium pour fabriquer une arme nucléaire et tuer 6 millions de Juifs en Palestine occupée. Ce sont des mensonges. Premièrement, l'Iran n'aspire pas à la bombe nucléaire, et deuxièmement, personne ne veut tuer 6 millions de Juifs en Palestine occupée. Notre discours, le discours du peuple palestinien et le discours des peuples arabes et musulmans, et même le discours de l'Islam — je peux affirmer que c'est là le discours de l'Islam — et le discours de la Résistance est celui-ci : nous ne voulons pas tuer, nous ne voulons pas détruire, nous ne voulons jeter (noyer) personne dans la mer. Nous vous disons de manière très civilisée : embarquez dans vos navires, embarquez dans vos avions, et retournez dans les pays d'où vous êtes venus. En ce qui concerne (la minorité de) Juifs autochtones, qui sont originaires de Palestine, ce sont des habitants de la Palestine et ils pourront y rester. Quant aux envahisseurs, aux occupants, aux colons (sionistes) venus des quatre coins du monde, qu'ils ramassent leurs affaires et s'en aillent. 

Tel est le message de l'Islam, et tel est le message de la Résistance. Tel est le message des peuples de la région. Contrairement à ce que prétend Netanyahou, personne ne veut perpétrer de nouvel Holocauste ou quoi que ce soit de tel. Mais si vous insistez pour perpétuer l'occupation, alors je vous déclare que le Jour de la Grande Guerre dans cette région, quel qu'en soit l'élément déclencheur, approche (à grands pas). Ce jour proche est celui où nous prierons tous à Al-Quds (Jérusalem).

En attendant ce jour, d'une attente positive (active), en nous y préparant, véritablement et avec foi, je vous dis à la Grâce de Dieu, et que la paix de Dieu soit sur vous, ainsi que Sa Miséricorde et Ses Bénédictions.

Hassan Nasrallah Warns Israel: Final War Is Coming, No One Wants New Holocaust

Speech by Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on June 8, 2018, on the occasion of the International Day of Al-Quds (Jerusalem).

Translation: unz.com/sayedhasan


Transcript:

[...] O my brothers and sisters! In Lebanon, we will bear all the pressure, (the designation as a) terrorist organization, etc. We have already talked a lot about the situation in Lebanon, the Israeli threats, I mentioned all these issues on May 25, and there is no need to evoke them again.

But on this International Day of Al-Quds (Jerusalem), I want to say to the Israelis, to the Palestinians and to the peoples of the world: just like we believe firmly, decisively and irrevocably, that Al-Quds and Palestine are just causes, we firmly believe, basing ourselves on our faith, on the Koran, on our doctrine, on the lessons, experiences and principles of History, and on our prediction of the future, that Al-Quds will be returned to its rightful owners, and that Palestine will be (completely) liberated. And Netanyahu's sophistry will be to no avail. 

Yesterday, Netanyahu said that Imam Khamenei wants to enrich uranium again in order to make a nuclear weapon and kill 6 million Jews in occupied Palestine. These are lies. First, Iran does not seek the nuclear bomb, and secondly, no one wants to kill 6 million Jews in occupied Palestine. 

What we say, what the Palestinian people and the Arab and Muslim peoples say, and even what Islam says — I can say that this is the view of Islam — and what the Resistance says is this: we do not want to kill, we do not want to destroy, we do not want to throw (or drown) anyone in the sea. We tell you in a very civilized manner: embark in your ships, embark on your planes, and return to the countries from which you came. Regarding the (minority of) indigenous Jews, who are from Palestine, they are people of Palestine and they can stay there. As for the (Zionist) invaders, occupiers and settlers who came from all around the world, let them pack up their things and leave. This is the message of Islam, and this is the message of the Resistance. This is the message of the peoples of the region.

Contrary to what Netanyahu says, nobody wants to perpetrate another Holocaust or anything like that. But if you insist on perpetuating the occupation, then I assure you that the Day of the Great War in this region, whatever triggers it, is coming (fast). That day is close on which we will all pray in Al-Quds (Jerusalem).

We are awaiting that day, with a positive (active) expectation, getting ready for it, truly and faithfully. Fare well, and God's peace be upon you and His mercy and blessings.

Hassan Nasrallah : Israël s'efforce d'occulter sa défaite en Syrie

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 8 juin 2018, à l'occasion de la Journée Internationale d'Al-Quds (Jérusalem).

Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au Blog, à la chaîne Vimeo et à la Page Facebook)



Transcription : 

[...] Aujourd'hui, Al-Quds (Jérusalem) et la Palestine, comme l'a voulu l'Imam Khomeini lorsqu'il a institué la Journée (Internationale) d'Al-Quds, sont devenues une cause de l'ordre du dogme (islamique), une cause de l'ordre de la foi, elles sont sorties de l'aire du jeu politique et du bazaar politique, pour devenir une cause de dogme, de foi, d'humanité, de vérité, de valeurs... Les jeunes Palestiniens (de Gaza) sortent (manifester) les mains nues pour faire face aux (tirs à) balles réelles, et à Sanaa, (des dizaines de milliers de yéménites) manifestent sous les bombardements, de même qu'à Al-Foua et Kafraya (Syrie), la population assiégée et affamée manifeste (en cette journée internationale d'Al-Quds), et les combattants et Résistants sont prêts à verser leur sang sur tous les fronts pour ce jour (inéluctable) où Al-Quds et la Palestine seront restituées à leurs habitants, à leurs propriétaires et à leur Communauté (musulmane).

vendredi 15 juin 2018

Que pense Vladimir Poutine de l'Affaire Weinstein et des mouvements #MeToo / #BalanceTonPorc ?

Réponse aux questions des journalistes après la Ligne Directe, 7 juin 2018.


Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au blog, à la chaine Vimeo et à la page Facebook)



Transcription : 

[...] Journaliste : Il y a quelque temps, il y a eu un tollé autour d'un incident impliquant le député de la Douma d'Etat et chef du Comité des affaires internationales, Leonid Slutsky.

Vladimir Poutine
: De quoi s'agissait-il?

Journaliste : Plusieurs femmes journalistes l'ont accusé de harcèlement sexuel à leur encontre, en s'exprimant elles-mêmes, publiquement et non anonymement. Il y a eu un tollé dans les médias et plus tard, l'affaire a été traitée par la Commission de la Douma sur l'Éthique, et, à en juger par la transcription, qui a été divulguée aux médias, la commission n'a même pas essayé d'aller au fond des choses.

Bachar al-Assad sur le rôle de la Russie en Syrie et la question des S-300

Interview du Président Bachar al-Assad avec la tabloïd britannique Mail on Sunday, le 10 juin 2018.

Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au blog, à la chaine Vimeo et à la page Facebook)


Transcription :

[...] Journaliste : La Russie semble prendre beaucoup de décisions en Syrie, que ce soit au sujet des troupes étrangères qui se retirent ou des accords conclus avec Israël sur le sud de la Syrie, jusqu'aux armes que vous pouvez ou ne pouvez pas avoir. Est-ce que la Russie décide maintenant pour vous ?

Bashar al-Assad : Syrian-Iranian Relation Strategic, Strongest Response to Israel is Striking its Terrorists in Syria (Full transcript)

jeudi 14 juin 2018

Yémen : Les États-Unis donnent leur feu vert au génocide

Par Moon of Alabama

Publié le 11 juin 2018 sous le titre Yemen – U.S. Grants Approval For Genocide

Traduit de l’anglais par Dominique Muselet




Le génocide au Yémen va commencer demain. Huit millions de Yéménites sontdéjà au bord de la famine. Dix-huit millions de Yéménites sur vingt-six vivent dans le centre montagneux (en vert) qui est sous le contrôle des Houthis et de leurs alliés. Ils sont encerclés par les forces saoudiennes, les forces des Émirats arabes unis et leurs mercenaires. Il y a peu d’agriculture. La seule ligne d’approvisionnement en provenance de l’extérieur sera bientôt coupée. Les gens vont mourir de faim.

mardi 12 juin 2018

Vladimir Poutine : une 3e guerre mondiale renverrait l'humanité à l'âge de pierre

Ligne Directe avec Vladimir Poutine, 7 juin 2018.


Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au blog, à la chaîne Vimeo et à la page Facebook)


Transcription :

[...] Journaliste : Nous recevons un SMS vous demandant: 'Y aura-t-il une Troisième Guerre Mondiale?'

Vladimir Poutine : Vous savez, si vous vous souvenez de ce qu'a dit Einstein, je crois qu'il a dit qu'il ne savait pas avec quelles armes serait menée la Troisième Guerre Mondiale, mais que la Quatrième Guerre Mondiale se ferait avec des pierres et des bâtons. Cela signifie qu'une Troisième Guerre mondiale pourrait mettre fin à la civilisation telle que nous la connaissons. Comprendre cela devrait nous empêcher de mener des actions extrêmes et dangereuses sur la scène internationale qui pourraient menacer la civilisation moderne.

dimanche 10 juin 2018

Bachar al-Assad : Israël est en panique face à la défaite de ses terroristes bien-aimés

Interview avec Russia Today, 31 mai 2018.


Traduction : Sayed Hasan (Abonnez-vous au blog, à la chaine Vimeo & à la page Facebook


Transcription : 

Question : En ce qui concerne la reprise des territoires, il semble inexplicable qu'à chaque fois que vous éliminez une menace, par exemple dans la Ghouta, une autre menace semble se matérialiser, et cela s'est produit de manière répétée. Maintenant, nous avons le ministre israélien de l'Energie qui menace que son pays puisse, selon ses dires, "vous liquider, vous et votre gouvernement." Avez-vous peur, et comment considérez-vous cette menace ?

Hassan Nasrallah: our experience in Syria will enable us to liberate Palestine

Interview with Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on August 19, 2016

Translation: unz.com/sayedhasan


Transcript:

[...] Journalist: With an ally such as ISIS, criminals such as ISIS, [Israel] must be quite at ease, Sayed.

Sayed Hassan Nasrallah: But they are certainly not at ease, at least they, the Israelis, are betting on ISIS and all this takfiri project in the region... but in any case they know, the Israelis, the Americans, and all those who use the takfiris, that this project has no future. I tell you, and I also reassure everyone through this interview. This project has no future.

vendredi 8 juin 2018

Hassan Nasrallah dénonce le Maroc et rend hommage à l'Algérie

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 25 mai 2018, à l'occasion de la commémoration du 18e anniversaire de la Libération du Liban.

Traduction : Sayed Hasan (Abonnez-vous au blog, à la chaine Vimeo & à la page Facebook



Transcription :

[...] Même (la tentative américaine) d'isolement régional (du Hezbollah sera vaine). Le fait que tel pays n'ait pas de liens avec nous, que tel autre rompe ses relations avec nous, que tel autre encore trouve mille prétexte mensongers (pour nous accuser), comme l'a fait le Maroc il y a quelques semaines sans aucune base de vérité. (Le Maroc) a dit que le ministre des Affaires étrangères marocain s'est rendu en Iran, et qu'il a présenté un dossier au ministre des Affaires étrangères iranien au sujet de l'implication du Hezbollah avec le Front Polisario. Le ministre des Affaires étrangères iranien avait promis de me tenir informé, ce qu'il a fait. J'ai demandé où est le dossier, mais il n'y a aucun dossier ! Le ministre des Affaires étrangères marocain n'a même pas fourni un bout de papier, alors qu'ils ont prétendu avoir fourni des preuves, des documents, mais il a refusé de donner ne serait-ce que la feuille... Il avait une feuille entre ses mains, sur laquelle il lisait (au ministre iranien) des noms (de membres du Hezbollah soi-disant impliqués avec le Polisario) : untel, untel, untel, untel. (Le ministre iranien) a demandé la feuille, mais (le ministre marocain) a refusé. Même cette feuille (qu'il lisait), il a refusé de la donner !

Hassan Nasrallah on Israeli Warmongering & US Sanctions: Hezbollah Stronger than Ever, Resistance Not For Sale

Speech of Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on May 25, 2018, on the occasion of the commemoration of the 18th anniversary of the Liberation of Lebanon.

Translation: unz.com/sayedhasan




Transcript:

In Any Upcoming War, Hezbollah will Surely Defeat Israel 

[...] Despite all the intimidation, all the threats, all the blockades, (despite the inscriptions on the) lists of terrorist organizations, the (campaigns of) defamation, all these efforts (to weaken Hezbollah and diminish its popularity in Lebanon) have been in vain. Therefore, we have a community, a people who, prior to 2000, were worthy of victory, and that is why God granted us victory (on May 25, 2000), and He gave us the victory of 2006, and we remain, by the grace of God, the strongest and the most glorious, because we are worthy of it.

Hassan Nasrallah denounces Morocco and pays tribute to Algeria & Soudan

Speech of Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on May 25, 2018, on the occasion of the commemoration of the 18th anniversary of the Liberation of Lebanon.

Translation: unz.com/sayedhasan


Transcript: 

[...] Even (the US attempt) to isolate (Hezbollah) in the region (will be in vain). The fact that such country has no links with us, that another breaks relations with us, than another yet (accuses us) under a thousand false pretexts, as did Morocco just a few weeks ago without any basis of truth.

Hassan Nasrallah on US Sanctions: Resistance in Lebanon and Palestine Not For Sale

Speech of Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on May 25, 2018, on the occasion of the commemoration of the 18th anniversary of the Liberation of Lebanon.

Translation: unz.com/sayedhasan


Transcript:

[...] (First, the US are exerting) pressure on our popular base to punish it (for its support for Hezbollah), psychological, moral, financial, economic pressures, meant to dislocate, reduce and weaken it.

Second, (there is pressure on) our friends and allies to scare them and induce them to distance themselves (from us), because of fears (of sanctions).

Hassan Nasrallah sur les sanctions US : la Résistance au Liban et en Palestine n'est pas à vendre

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 25 mai 2018, à l'occasion de la commémoration du 18e anniversaire de la Libération du Liban.

Traduction : Sayed Hasan (Abonnez-vous au blog, à la chaine Vimeo & à la page Facebook)  



Transcription : 

[...] (Premièrement, nous faisons donc face à) des pressions sur notre base populaire pour la punir (de son soutien au Hezbollah), des pressions psychologiques, morales, financières, économiques, visant à la disloquer, à la diminuer, à l'affaiblir.

Deuxièmement, (des pressions sont exercées sur) nos amis et nos alliés pour leur faire peur et qu'ils commencent à prendre leurs distances (avec le Hezbollah), du fait des craintes (de sanctions).

lundi 4 juin 2018

Hassan Nasrallah: In Any Upcoming War, Hezbollah will Surely Defeat Israel

Speech of Hezbollah Secretary General Sayed Hassan Nasrallah on May 25, 2018, on the occasion of the commemoration of the 18th anniversary of the Liberation of Lebanon.

Translation: unz.com/sayedhasan


Transcript:

[...] Despite all the intimidation, all the threats, all the blockades, (despite the inscriptions on the) lists of terrorist organizations, the (campaigns of) defamation, all these efforts (to weaken Hezbollah and diminish its popularity in Lebanon) have been in vain. Therefore, we have a community, a people who, prior to 2000, were worthy of victory, and that is why God granted us victory (on May 25, 2000), and He gave us the victory of 2006, and we remain, by the grace of God, the strongest and the most glorious, because we are worthy of it.

dimanche 3 juin 2018

Hassan Nasrallah : dans toute prochaine guerre, le Hezbollah vaincra assurément Israël

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 25 mai 2018, à l'occasion de la commémoration du 18e anniversaire de la Libération du Liban.

Traduction : Sayed Hasan (Abonnez-vous au blog, à la chaine Vimeo & à la page Facebook


Transcription :

[...] Malgré toutes les intimidations, toutes les menaces, tous les blocus, (malgré les inscriptions sur les) listes des organisations terroristes, les (campagnes de) diffamation, tous ces efforts (pour affaiblir le Hezbollah et faire diminuer sa popularité au Liban) ont été vains. Par conséquent, nous sommes face à une communauté, à des gens, à un peuple qui, déjà avant 2000, était digne de la victoire, et c'est pourquoi Dieu nous a accordé la victoire (du 25 mai) 2000, et Il nous a accordé la victoire de 2006, et nous restons encore, par la grâce de Dieu, les plus forts et les plus glorieux, car nous en sommes dignes.

Bashar al-Assad: Israel in Panic over Losing its Beloved ISIS Terrorists

Interview to RT, May 31, 2018


Transcript:

Question: But with regards to retaking territories, it seems inexplicably whenever you eliminate one threat, say, be in Ghouta, another threat seems to materialize, and this has happened repeatedly. Now, we have the Israeli energy minister who is threatening that his country could, quote, “liquidate you and your government.” Are you afraid, and how do you take that threat?

Emmanuel Macron à Vladimir Poutine : ‘Moi pas avoir peur de Trump, moi grand garçon !’

Forum de Saint-Petersbourg, 24 mai 2018.




Transcription :

Emmanuel Macron : [...] Je crois dans la politique étrangère de la France qui est une politique fondée sur l'indépendance. Et il y a des sujets sur lesquels nous avons une alliance forte avec les Etats-Unis d'Amérique, en matière de sécurité collective, et où nous travaillons remarquablement bien, ce qui fait que moi, je dois constamment parler avec le Président Trump, et nous avons cette relation très forte. Il y a des sujets sur lesquels nous avons des désaccords, et il n'y a pas d'alignement systématique. [...]