Vidéos en FRANCAIS : vimeo.com/sayedhasan / Videos in ENGLISH: unz.com/sayedhasan / Facebook

mardi 12 juin 2018

Vladimir Poutine : une 3e guerre mondiale renverrait l'humanité à l'âge de pierre

Ligne Directe avec Vladimir Poutine, 7 juin 2018.


Traduction : Sayed Hasan (abonnez-vous au blog, à la chaîne Vimeo et à la page Facebook)


Transcription :

[...] Journaliste : Nous recevons un SMS vous demandant: 'Y aura-t-il une Troisième Guerre Mondiale?'

Vladimir Poutine : Vous savez, si vous vous souvenez de ce qu'a dit Einstein, je crois qu'il a dit qu'il ne savait pas avec quelles armes serait menée la Troisième Guerre Mondiale, mais que la Quatrième Guerre Mondiale se ferait avec des pierres et des bâtons. Cela signifie qu'une Troisième Guerre mondiale pourrait mettre fin à la civilisation telle que nous la connaissons. Comprendre cela devrait nous empêcher de mener des actions extrêmes et dangereuses sur la scène internationale qui pourraient menacer la civilisation moderne.

Du reste, depuis la Seconde Guerre mondiale, nous avons vécu dans des conditions relatives (je dis bien relatives) de paix mondiale. Des guerres régionales se déclenchent continuellement ici ou là. Il suffit de rappeler la guerre au Vietnam, le conflit sur la péninsule coréenne, ou les conflits actuels au Moyen-Orient - en Irak, en Libye, etc. Mais il n'y a pas eu de guerres mondiales. Pourquoi ? Parce que les principales puissances militaires ont établi une parité stratégique. Et peu importe à quel point ça peut être désagréable à entendre, c'est la stricte vérité : la peur de la destruction mutuelle a toujours dissuadé les acteurs internationaux de faire des mouvements brusques et les a amenés à se respecter les uns les autres.

Le retrait américain du Traité ABM fut une tentative de briser cette parité stratégique. Mais nous sommes en train d'y répondre. J'ai déjà dit dans mon discours [à l'Assemblée Fédérale] que les systèmes d'armes modernes qui ont été développés et qui seront bientôt déployés par nos forces militaires maintiendront cette parité sans aucun doute.

Il est nécessaire de comprendre cela, de réfléchir à cela et de trouver des formes modernes d'interaction qui correspondent aux réalités actuelles. Il est temps de s'asseoir à la table des négociations et d'élaborer des modèles modernes et adéquats de sécurité internationale et européenne. [...]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire