All the content in ENGLISH is now published in resistancenewsunfiltered.blogspot.com

lundi 9 juillet 2018

Hassan Nasrallah : le Hezbollah est prêt à affronter la coalition saoudienne au Yémen

Discours de Sayed Hassan Nasrallah, Secrétaire Général du Hezbollah, le 29 juin 2018.

Traduction : http://sayed7asan.blogspot.fr

Soutenez ce travail et abonnez-vous à la Page Facebook et à la chaine Vimeo pour contourner la censure.


Transcription :

[...] Je vais aborder mon dernier point concernant la situation régionale (le Yémen) via (ce qu'ont rapporté) les médias durant les derniers jours.

Il y a quelques jours, ce qu'on désignait auparavant comme l'alliance arabe, et qu'on désigne maintenant comme l'alliance saoudo-émiratie, et que pour notre part nous désignons comme l'agression saoudo-américaine contre le Yémen, les forces de l'agression saoudo-américaine contre le Yémen... Ces forces ont annoncé deux informations, reprises par la chaine (saoudienne
officielle) Al-Arabiya, certaines chaines satellites arabes et également certains médias libanais [et les agences de presse et médias occidentaux] qui leur ont emboîté le pas, considérant ces informations comme très fiables.

La première est que du fait des bombardements aériens dans une région précise de Saada, le Hezbollah libanais aurait eu 8 martyrs, dont des commandants du Hezbollah. Et en même temps, ils ont annoncé une autre information – considérez bien ces deux informations (ensemble) – selon laquelle 8 membres du Hezbollah auraient été faits prisonniers. C'est-à-dire que le menteur qui diffuse ces informations a prétendu à un moment que 8 membres du Hezbollah avaient été tués, et à un autre moment qu'ils avaient été faits prisonniers.

Quoi qu'il en soit, après quelques heures, ils ont fait marche arrière sur l'annonce de 8 prisonniers, à laquelle ils ont préféré l'annonce de 8 martyrs, car s'il y avait des prisonniers, ils auraient dû les montrer à la télévision. Et en toute certitude, s'il y avait des prisonniers, maintenant ou par le passé...

Vous savez que durant ces dernières années, ces derniers mois, ils ont maintes fois prétendu qu'ils avaient fait prisonnier un membre du Hezbollah ou un iranien (au Yémen), etc., grand bien leur en fasse. Il y a quelque temps, ils ont considéré qu'ils avaient mis la main sur la perle rare et ont fait toute une histoire selon laquelle ils auraient capturé un iranien dans telle région du Yémen. Mais il a été révélé par la suite qu'il s'agissait d'un simple ouvrier pakistanais qui était venu travailler au Yémen pour gagner sa subsistance, et ils se sont emmêlé les pinceaux, étant incapables de distinguer l'urdu du persan.

Quoi qu'il en soit, l'information concernant les prisonniers s'est éteinte d'elle-même, et ils ont cessé d'en parler, mais durant 48 heures, ils n'ont pas cessé de parler du martyre de 8 membres du Hezbollah, dont plusieurs commandants.

Je veux commenter cette information (pour tirer des enseignements) autant pour le passé que pour l'avenir, et je dirai également deux mots sur la situation au Yémen.

Premièrement, durant toute la période passée, et jusqu'à aujourd'hui, pour diverses raisons et divers intérêts, nous n'avons pas divulgué si nous avions une présence au Yémen ou pas. Nous n'avons pas abordé cette question. Il est vrai qu'un jour, j'ai clairement déclaré que nous n'avions pas envoyé de combattants au Yémen car nos frères au Yémen n'ont pas besoin de combattants. Y a-t-il autre chose (conseillers, aide militaire...) ? Nous ne le confirmons ni le l'infirmons, du fait d'un certain nombre d'intérêts. Voilà pour le premier point.

Deuxièmement, que nous soyons présents ou pas (au Yémen), je démens catégoriquement cette information selon laquelle il y aurait des martyrs du Hezbollah au Yémen, ni durant ces derniers jours, ni durant les années passées.

Troisièmement, ce n'est pas la première fois que les médias saoudiens évoquent (mensongèrement et sans aucune preuve) des martyrs ou des prisonniers du Hezbollah au Yémen.

Quatrièmement, si nous supposons qu'un jour, cela se réalise, et que des membres du Hezbollah trouvent le martyre au Yémen, je vous déclare en toute franchise que nous ne le cacherions pas, nous n'en aurions pas honte : au contraire, nous en serions très fiers et très honorés, et nous aurions la tête haute du fait de ces martyrs, si cette hypothèse devait se réaliser un jour. Et bien au contraire, nous considérons que nous n'avons pas à rougir si des membres du Hezbollah tombaient martyrs au Yémen. Nous devrions bien plutôt rougir si nous ne leur apportions pas l'aide requise, si nous ne leur fournissions pas ce que nous espérons ou même rêvons d'offrir aux moudjahidines (combattants) yéménites et au peuple opprimé du Yémen.

Par conséquent, que personne ne s'imagine qu'au Yémen ou ailleurs, (nous cachions nos martyrs) : si nous avons un martyr en Irak, nous le reconnaissons. Si nous avons un martyr en Syrie, nous le reconnaissons. Si un de nos frères est fait prisonnier où que ce soit, en Egypte ou ailleurs, comme cela est déjà arrivé par le passé, nous ne rougissons jamais de nos actions, et nous n'abandonnons ni nos martyrs, ni nos prisonniers. Nous sommes fiers d'eux, fiers de ce qu'ils accomplissent, et nous le déclarons toujours publiquement. (Je dis cela) en guise de base pour la suite. Et donc cette question ne nécessite nullement qu'à chaque fois qu'une information est répandue selon laquelle nous aurions des martyrs ou des prisonniers, les médias nous contactent pour avoir notre démenti. Tant que nous n'avons pas publié de communiqué, que nous n'avons pas parlé nous-mêmes de nos martyrs pour nous en enorgueillir, cela signifie qu'il n'y a rien eu de tel, et tout propos de ce genre est fondamentalement faux et n'a même pas besoin d'être démenti (en ce qui nous concerne). Que cela soit une base établie pour l'avenir.

Cinquièmement, sur le Yémen, quoi qu'il en soit, ils avaient peut-être besoin d'une information de ce type qui pouvait aller dans le sens de toute la campagne de presse des médias saoudiens et de tous ceux qui sont à leurs côtés, qu'il s'agisse des médias américains, du Golfe, etc., à travers ces dernières semaines. Car ce que nous avons vu durant la bataille de Hodeida, à l'aéroport, autour de la ville et dans les villages adjacents, ainsi que sur la côte occidentale du Yémen, constitue deux scandales (humiliations). Nous avons assisté à deux scandales. Un scandale militaire sur le terrain, et un scandale médiatique conséquent au scandale militaire sur le terrain.

En ce qui concerne le scandale militaire sur le terrain, depuis des mois, les Etats-Unis, et même, malheureusement, certains pays européens qui participeraient à cette agression – des informations évoquent une participation britannique, française et d'autres pays occidentaux –, aux côtés des forces et des Etats de la coalition (saoudienne), l'Arabie Saoudite, les Emirats, le groupe d'Abd Rabbo Mansour, des mercenaires des quatre coins du monde, l'aviation, un nombre colossal de véhicules militaires, de chars et de blindés (se préparent en vue d'une attaque). Les véhicules militaires semblent même plus nombreux que les soldats eux-mêmes, d'après ce qu'on voit à la télévision. Les préparatifs ont eu lieu depuis des mois, ainsi qu'une guerre psychologique féroce, des pressions, des pots-de-vin, l'intimidation, la terreur... Et malgré tout cela, lorsqu'ils sont descendus sur le terrain, ils ont subi une défaite humiliante. Une défaite dans tous les sens du terme.

Et ce qui s'est passé sur la côte occidentale du Yémen durant ces dernières semaines et jusqu'à présent relève en réalité, même selon les critères militaires, du miracle. Car les combats s'y déroulent entre d'une part l'aviation la plus puissante, des organismes de renseignement extrêmement puissants, des équipements techniques et technologiques très modernes, des commandants expérimentés, des mercenaires, des armées, des forces, face à un peuple combattant doté de capacités modestes, mais d'une foi énorme et d'une confiance considérable en Dieu le Très-Haut et l'Exalté. Ces Résistants sont, en vérité, d'après ce que nous avons vu de ce combat, une incarnation (des recommandations de l'Imam Ali à son fils avant la bataille du Chameau) : « Que tes pas soient enracinés au sol. Sois prêt au sacrifice ultime pour (la cause de) Dieu. Si les montagnes elles-mêmes tremblaient (du fait de la multitude des ennemis), reste inébranlable. » Ils sont un modèle (de courage, de Résistance victorieuse...).

Et c'est pourquoi je fais partie de ceux qui peuvent parler de ce sujet en toute connaissance de cause car moi et mes frères avons une expérience similaire. Nous savons ce qu'est la guerre, nous savons ce que c'est de combattre face à une aviation puissante, violente, féroce, ayant des capacités directes illimitées, nous savons ce qu'est la Résistance, l'endurance et la persévérance. Et c'est pour cela que face à toute la guerre au Yémen, et surtout face à cette dernière expérience sur la côte occidentale, dans l'aéroport de Hodeida et tout ce qui concerne cette région, moi, tous mes frères ainsi que tout Résistant dans le monde et quiconque connait les équations militaires et a une expérience militaire, nous devons nous incliner avec respect et humilité devant ces combattants, ces Résistants, ces héros, leurs dirigeants sages, courageux, fermes et inébranlables. C'est la pure vérité, ce n'est pas une exagération, je ne vise pas à remonter le moral, aucunement.

Et je dis à ces combattants : moi-même, avec d'autres, je suis gêné de ne pas être à vos côtés. En mon for intérieur, lorsque je vois les vidéos (des combats) à la télévision, ces actes héroïques, cette endurance légendaire, je ne cesse de me répéter : « Si seulement je pouvais être à vos côtés. » Et je sais que tous mes frères (du Hezbollah) ressentent exactement la même chose. Et tout homme digne dans ce monde se dit la même chose : « Si seulement nous pouvions combattre à vos côtés. Si seulement nous pouvions être avec vous. Si seulement je pouvais être l'un de vos combattants, sous l'étendard de votre dirigeant noble et courageux. » Telle est la vérité. Cette foi et cette détermination ont infligé cette défaite (à l'alliance saoudo-US).

Et c'est une leçon grandiose qui s'ajoute aux leçons de la Résistance islamique au Liban, en Palestine, en Syrie et en Irak. C'est une leçon pour tous les peuples arabes et musulmans : par la foi, la persévérance et la détermination, en comptant sur les peuples et sur les jeunes courageux, croyants et nobles, on peut faire face aux plus puissants tyrans, aux plus puissantes armées et aux plus puissants despotes arrogants militaires et sécuritaires de ce monde.

Et il y a également le scandale médiatique : combien de fois ont-ils affirmé avoir fait tomber et occupé l'aéroport de Hodeida ? Mais ils n'ont pu en fournir aucune photo, alors qu'on voyait chaque jour des vidéos montrant la présence de dirigeants des AnsarAllah (Houthis attaqués par l'Arabie Saoudite) dans l'aéroport. Combien de fois ont-ils affirmé qu'ils étaient arrivés à l'intérieur de la ville, à l'intérieur du port, avant qu'il soit révélé qu'il n'en était rien ? Des semaines de mensonge aux peuples de la région, au peuple saoudien, aux peuples des pays du Golfe, aux peuples du monde, avant qu'il soit révélé que ces victoires n'avaient aucune réalité en dehors de la chaine Al-Arabiya, rien de plus, rien de moins. Et c'est à cette aune qu'on doit mesurer la crédibilité de ces médias [ainsi que des agences de presse et médias occidentaux] qui sont complètement détachés de la réalité, que ce soit pour le Yémen ou pour tout le reste. [L'article de l'AFP a été supprimé mais est accessible en cache].


Dans ce sillage, nous devons également ajouter notre voix et nos remerciements au nouveau gouvernement malaisien, au nouveau chef du gouvernement malaisien, Mahatir Mohammad, ainsi qu'au gouvernement et au ministre de la guerre malaisiens qui ont annoncé hier le retrait de la Malaisie de cette alliance infâme. Et nous espérons que le reste des pays musulmans et arabes, pour le moins, suivront cet exemple.

Et j'en appelle tout particulièrement au Président soudanais, au gouvernement du Soudan, au Parlement du Soudan et au peuple du Soudan. Il est déplorable, véritablement déplorable que des forces de l'armée soudanaise combattent aux côtés de ces tyrans. Il est vraiment consternant que des forces de l'armée soudanaise participent à une bataille du côté des Etats-Unis, des occidentaux, des takfiris, d'Israël, alliés à l'Arabie Saoudite et à d'autres. C'est vraiment malheureux.

Le Soudan, qui avait une présence importante et un fort attachement aux causes de la région, à la cause palestinienne, à beaucoup de causes de la Communauté (musulmane). J'insiste également sur le Soudan du fait du spectacle des jeunes Soudanais qui sont abandonnés dans les déserts, les vallées et les montagnes du Yémen, sans aucune protection, sans aucune défense et sans aucun soutien ou assistance. Pour quelle raison sont-ils tués ? Pour quelle cause perdent-ils la vie ?

Quoi qu'il en soit, nous appelons à cela et nous espérons que tous (les pays de la coalition saoudienne) reconsidèreront les choses (et s'en retireront). Et nous espérons que l'expérience de la dernière bataille sur la côte occidentale et tous ces fronts ouverts permettent à l'Arabie Saoudite, aux Emirats et à ceux qui se tiennent à leurs côtés de tirer les leçons, et de comprendre qu'ils font face à un peuple qui ne se rendra jamais, qui a une très grande capacité de Résistance et de façonnement des victoires, que votre bataille n'a aucun horizon et que vous devez répondre à tous les appels yéménites, arabes, musulmans et mondiaux à mettre fin à la guerre et à l'agression, à déclarer un cessez-le-feu et à vous diriger vers le dialogue et la réconciliation nationale, et à sauver le Yémen et le peuple yéménite, tout le peuple du Yémen, toutes les tribus du Yémen et toutes les forces politiques du Yémen des conséquences de cette guerre catastrophique et destructrice.

Je m'arrêterai là, et pour ce qui est du reste, si besoin est, je m'exprimerai prochainement.

Que la paix de Dieu soit sur vous, ainsi que sa Miséricorde et Ses Bénédictions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire