Abonnez-vous à la chaîne Vimeo Follow me on the Unz Review

mercredi 8 août 2018

Vladimir Poutine : « L'État profond américain est prêt à sacrifier Israël »

Rencontre avec les ambassadeurs et représentants permanents de la Russie, 19 juillet 2018.

Vladimir Poutine a participé à une réunion d'ambassadeurs et de représentants permanents de la Russie au sein d'organisations et d'associations internationales, où il a exposé les principaux objectifs de la diplomatie russe.

Source : http://en.kremlin.ru/events/president/news/58037


Soutenez ce travail et abonnez-vous à la Page Facebook et à la chaine Vimeo pour contourner la censure.


Activer les sous-titres français dans le menu en haut à droite.

Transcription :

[...] J'aimerais souligner que tous les projets commerciaux que nous mettons en œuvre avec l'Europe, y compris, par exemple, Nord Stream 2, sont uniquement commerciaux et économiquement viables. Ils n'ont aucune teneur politique et aucun agenda caché.

La clé pour assurer la sécurité et la sûreté en Europe consiste à développer la coopération et à restaurer la confiance, et non à déployer de nouvelles bases et infrastructures militaires de l’OTAN près des frontières de la Russie, comme cela se passe actuellement.


Nous réagirons de manière appropriée à ces mesures agressives, qui constituent une menace directe pour la Russie. Nos collègues, qui s'efforcent d’aggraver la situation en cherchant à inclure, entre autres, l’Ukraine et la Géorgie dans l’orbite de l’OTAN, devraient réfléchir aux conséquences possibles d’une politique aussi irresponsable.

Nous avons besoin d'un nouveau programme positif visant à la collaboration et à trouver un terrain d'entente. Bien sûr, j'en ai discuté lors de ma rencontre avec le Président des États-Unis, M. Trump.

Nos points de vue étant différents sur de nombreux dossiers, nous avons convenu que les relations entre la Russie et les États-Unis étaient profondément insatisfaisantes et, à bien des égards, pires que pendant la Guerre froide.

Bien sûr, il serait naïf de croire que des problèmes accumulés durant des années puissent être résolus en quelques heures. Personne ne comptait sur ça. Cependant, je crois que nous sommes sur la voie de changements positifs.

Il est important de noter qu’un sommet à part entière avec la possibilité de parler directement a finalement eu lieu. Il a été couronné de succès et a débouché sur des accords productifs.

Bien sûr, nous devrons attendre pour voir la tournure que prendront les événements, d’autant plus que certaines forces aux Etats-Unis tentent de minimiser et de désavouer les résultats du sommet d’Helsinki.

Je voudrais faire une petite digression et dire quelques mots sur une note plus personnelle, pour ainsi dire.

Nous voyons qu’il y a des forces aux États-Unis disposées à sacrifier les relations entre la Russie et les États-Unis pour promouvoir leurs ambitions dans le conflit politique interne aux États-Unis. Elles sont prêtes à sacrifier les intérêts de leurs entreprises, qui perdent des contrats de plusieurs millions de dollars et le marché russe en général, ainsi que des emplois aux États-Unis, même s'ils ne sont pas si nombreux, mais il existe encore des emplois dans le cadre de la coopération avec la Russie. Nous parlons de dizaines de milliers, voire de centaines de milliers d’emplois.

Ces forces sont prêtes à sacrifier les intérêts de leurs alliés en Europe et au Moyen-Orient, en particulier ceux de l’État d’Israël. Entre autres choses, nous avons parlé de la sécurité sur les hauteurs du Golan pendant l’opération (antiterroriste) en Syrie. Apparemment, personne ne s'y intéresse. Elles sont même prêtes à sacrifier leur propre sécurité.

Je voudrais rappeler que le nouveau Traité START expirera en 2021. De manière générale, nous aurions pu nous en passer, même il y a plusieurs années, mais nous avons fait un pas dans la bonne direction en le signant. Si nous ne commençons pas à travailler dès maintenant pour coordonner son prolongement, il cessera d'exister dans un an et demi. Nous n'aurons tout simplement plus ce traité.

Quand j'ai parlé de ces forces, vous savez, cela ne correspond pas à notre philosophie politique, car on nous a toujours enseigné que les responsables travaillant dans l'intérêt de l'État et de la société doivent penser avant tout à ces intérêts fondamentaux et leur donner la priorité. Malheureusement, il existe aux États-Unis des forces qui défendent leurs intérêts étroits de groupe et de parti avant les intérêts nationaux.

Nos célèbres écrivains satiriques ont jadis décrit ces gens-là comme  « Des misérables gueux ! » Mais ce n'est pas le cas, du moins pas en ce qui concerne cette affaire. Ce ne sont pas des personnes misérables ou gueuses. Non, ce sont des gens puissants et forts qui peuvent faire avaler – pardon pour le mauvais ton – des histoires incroyables et illogiques (l'ingérence russe dans les élections américaines, etc.) à des millions de leurs concitoyens. Oui, ils en sont vraiment capables.

Je ne dis pas cela pour rabaisser ou louer qui que ce soit. Absolument pas. Je dis cela pour que nous le prenions en compte dans notre travail pratique en ce qui concerne les Etats-Unis. Ce sont les faits de la vie moderne.

Néanmoins, la Russie est ouverte à de nouveaux contacts avec les États-Unis sur une base égale et mutuellement bénéfique. C'est ce dont non seulement notre peuple mais le monde entier ont besoin. En tant que principales puissances nucléaires du monde, nous avons la responsabilité particulière de la stabilité et de la sécurité stratégiques. [...]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire