All the content in ENGLISH is now published in resistancenewsunfiltered.blogspot.com

dimanche 30 décembre 2018

Frappes de Noël en Syrie : Panique en Israël face à l'efficacité des défenses syriennes et à la réaction russe

Reportage d'Al-Manar, chaîne du Hezbollah, 27 décembre 2018 (VOSTFR / sous-titres français).


Traduction : sayed7asan.blogspot.fr

Soutenez ce travail en faisant un don, même modeste, et abonnez-vous à la Page Facebook et à la chaine Vimeo pour contourner la censure.  




Transcription : 

Journaliste d'Al-Manar : Des sources sécuritaires sionistes ont répondu à la déclaration de Moscou selon laquelle les dernières frappes israéliennes en Syrie ont mis en danger deux avions civils au-dessus du Liban en disant que Moscou n'a pas tenu ses engagements au sujet de la présence iranienne là-bas, et les analystes sionistes ont reconnu que la liberté d'action en Syrie se réduit dramatiquement.

L'entité occupante a clairement manifesté sa gêne face à la position russe qui a dénoncé la mise en danger de deux avions civils au-dessus du Liban durant son agression contre la Syrie ce mardi soir. Cette position a été exprimée à l'Associated Press par une source sécuritaire sioniste anonyme qui a accusé la Russie de ne pas avoir tenu sa promesse d'éloigner les forces iraniennes à 80 km de la frontière avec le Golan occupé, reconnaissant par là même que les avions sionistes sont responsables des dernières frappes contre la Syrie.

Ayhud Ya'ri, analyste sioniste des affaires arabes : C'est la première fois que la Russie décrit l'attaque israélienne comme une provocation, et cela indique clairement que le Ministère de la Défense russe a perdu patience.

Et des sources syriennes affirment que les missiles anti-aériens qui ont été tirés contre les avions israéliens pourraient tomber, la prochaine fois, par hasard ou volontairement, sur les positions de l'armée israélienne sur le Mont Hermon (territoire syrien occupé).

Rouni Daniel, analyste militaire sioniste : La position russe nous amène à un point critique, car ils refusent catégoriquement la liberté d'action israélienne et veulent y mettre fin. Et je ne pense pas qu'Israël soit capable de répondre favorablement à cette demande.

Al-Manar : Le journal Yediot Aharonoth a commenté l'agression sioniste en Syrie en disant qu'à la lumière de la fin du chaos là-bas, la capacité d'Israël à mener des agressions contre la Syrie sans payer de prix est révolue.

Tzveka Yahzkalay, analyste sioniste des affaires arabes : Les opportunités d'action en Syrie se referment inexorablement, et il est douteux qu'Israël puisse mener des attaques chaque fois qu'il le souhaite, car ces fenêtres d'action disparaissent, et la question est celle-ci : Israël parviendra-t-il à empêcher la présence iranienne après le retrait américain ? Il est difficile d'affirmer à 100% qu'Israël y parviendra.

Al-Manar : Contrairement à leur usage, des analystes sionistes ont reconnu que les système de défense aérienne syriens sont maintenant capables de faire face aux missiles sionistes au-dessus de la Syrie, et qu'ils ont intercepté un certain nombre d'entre eux durant la dernière agression près de Damas. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire