CE BLOG DEMENAGE A L'ADRESSE SUIVANTE : lecridespeuples.fr

lundi 29 avril 2019

La liberté d’expression, Hassan Nasrallah et autres victimes de la censure sur Internet

Par Chris Wright 

Avec un commentaire de Norman Finkelstein


Traduction : sayed7asan.blogspot.fr


Le fait que nous vivions dans un monde où la diffusion de l'information est largement sous le contrôle de sociétés privées (et de gouvernements très largement influencés par ces grandes corporations) constitue en soi une mise en accusation suffisante de notre civilisation. Même si, de manière inconcevable, aucun autre crime n'était jamais commis nulle part et que les systèmes de pouvoir étaient généralement bienveillants envers les citoyens, un contrôle et une diffusion de l’information concentrés dans une poignée de mains privées justifieraient des tentatives de reconstruction de la société sur de nouvelles bases. Un tel contrôle est tout simplement trop contraire aux principes de la liberté d'expression et du libre accès à l'information pour être toléré par un peuple attaché à la démocratie, à la vérité et à une communication rationnelle et sans entrave. Mais c’est bien pire encore lorsque le contrôle de l'information par quelques consortiums & milliardaires est une condition préalable essentielle à ce que des crimes systématiques contre l'humanité soient commis sans cesse par ces mêmes entreprises et gouvernements. Si le public savait tout ce qui se passe, il est peu probable qu’il le tolère longtemps.

samedi 27 avril 2019

Hassan Nasrallah : Israël est incapable de lancer une guerre, méfions-nous des médias

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 22 avril 2019, à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de l'Imam al-Mahdi et du 34e anniversaire de la fondation des Scouts de l'Imam al-Mahdi.



Transcription :

[...] Mon deuxième point concerne la (perspective d'une) guerre israélienne (contre le Liban). En général, lorsqu'un journal quelconque publie des déclarations (sensationnalistes et mensongères sur le Hezbollah), même si elles me concernent personnellement, je ne les commente pas, pas plus que mes frères (au sein du Hezbollah), car il se dit vraiment trop de choses à notre sujet : déclarations, articles de presse ou scientifiques, analyses, etc., dont la plus grande partie est fausse ou basée sur des informations fausses, est animée de mauvaises intentions à notre égard, etc. [Si nous devions réfuter tous les mensonges publiés à notre sujet, nous ne serions plus le Parti de Dieu mais le Parti du Démenti].

Mais je suis contraint aujourd'hui de réagir à ce qui a été publié il y a deux jours dans un journal koweïtien, car malheureusement, les médias de notre pays ont largement relayé ces déclarations (fantaisistes). Il est vrai que c'était samedi et dimanche, et il semble qu'ils n'avaient rien d'autre à se mettre sous la dent [Rires], donc ils ont repris cette information (en boucle), malgré le fait que ce genre de propos (mensongers) est publié quotidiennement. Cela a été largement relayé sur les réseaux sociaux, et même des amis chers et proches de premier plan ont été touchés par ces propos et ont publié des articles à ce sujet.

mercredi 24 avril 2019

Hassan Nasrallah sur les sanctions contre l'Iran : Trump déclare une guerre économique au monde entier

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 22 avril 2019, à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de l'Imam al-Mahdi et du 34e anniversaire de la fondation des Scouts de l'Imam al-Mahdi.



Transcription :

[...] Le dernier point que je veux évoquer avant de conclure est qu'il y a quelques heures, [Mike] Pompeo s'est exprimé, et je veux introduire mon dernier propos de ce jour par ses déclarations. Il a déclaré... Vous savez qu'il y a des sanctions américaines contre l'Iran sur les exportations de pétrole. Ils ont accordé des exemptions à un certain nombre de pays, 8 il me semble, comme le Japon, [la Chine, l'Inde, la Turquie, la Corée du Sud, la Grèce, l'Italie et Taïwan.] Et il était prévu que le 2 ou le 3 mai, ces exemptions seraient soit prolongées, soit abrogées, ce qui signifierait que les Etats-Unis imposeraient des sanctions contre l'Iran interdisant à tout pays dans le monde de lui acheter son pétrole.

Aujourd'hui même, Pompeo a annoncé que les exemptions ne seraient pas prolongées, et qu'ils appliqueraient cette décision à partir du 2 ou du 3 mai. On lui a demandé... Bien sûr, il a parlé de l'Iran, du terrorisme, des mouvements de la Résistance, du Hezbollah, prétendant que le Hezbollah ne pouvait plus payer les salaires (de ses membres et combattants), ce qui (si c'était vrai) prouverait l'efficacité de leurs sanctions contre nous... C'est ce qu'il a déclaré aujourd'hui même. M. Pompeo se préoccupe de nos moyens de subsistance (en prétendant que nous sommes sur la paille).

lundi 15 avril 2019

Norman Finkelstein : Netanyahou est un raciste et un suprémaciste juif, à l'image d'Israël

Interview de Norman Finkelstein, le 20 mars 2019.

Source : Site de Norman Finkelstein (Parties 1, 2, 3)

Traduction : sayed7asan.blogspot.fr


Transcription :

Jimmy Dore : Bonjour tout le monde! Bienvenue sur cette émission.

Nous avons un invité spécial aujourd'hui. Norman Finkelstein est un politologue, militant, professeur et auteur américain. Ses principaux domaines de recherche sont le conflit israélo-palestinien et la politique de l'Holocauste, un intérêt motivé par les expériences de ses parents, survivants Juifs de l'Holocauste. Il est diplômé de l'Université de Binghamton. Il a obtenu un Doctorat en Sciences politiques à l'Université de Princeton.

Bienvenue, Norman Finkelstein. Merci d'être notre invité.

Norman Finkelstein : Merci de me recevoir.

Jimmy Dore : Vous êtes un expert du conflit israélo-palestinien. Vous savez, la plupart des gens ne connaissent pas vraiment les causes du conflit ; ils savent juste qu'il y a un conflit et que les États-Unis sont alliés avec Israël, parce qu'ils sont (soi-disant) une démocratie et qu'ils seraient la seule démocratie au Moyen-Orient, comme certaines personnes aiment le dire.

Alors, comment expliqueriez-vous ce conflit à des personnes qui ne connaissent pas grand-chose à ce sujet, à savoir la plupart des habitants des États-Unis [et de la France] ? Et ils n'en savent certainement pas grand-chose s’ils regardent les informations à la télévision. Je ne pense pas que le citoyen moyen sache grand-chose à ce sujet. Alors, comment pouvez-vous informer les gens sur ce conflit ? Comment a-t-il commencé ? Quelles en sont les causes ?

mardi 9 avril 2019

Antisémitisme ? Poutine sur les Juifs et l'argent

Vladimir Poutine rencontre la population de Crimée, 18 mars 2019.

Source : Vesti


« Chaque somme compte, car un peu d'argent ici ou là, c'est comme des gouttes d'eau qui peuvent devenir des rivières, des fleuves ou des océans... » Hassan Nasrallah

Soutenez ce travail en faisant un don, même modeste, et abonnez-vous à la Page Facebook et à la chaine Vimeo pour contourner la censure.